Un photographe au prénom de peintre: David Hamilton s’appelait en vérité Léonard David Hamilton.

La Préfecture de Police de Paris (114-116 avenue du Maine, 75 014 Paris) va-t-elle en dire davantage sur le « suicide » de David Hamilton?

Cette même préfecture semble avoir ouvert un procès verbal (n° 780 de l’année 2016) consacré à David Hamilton (plus exactement, ce procès verbal semble parler de Léonard David Hamilton), propriétaire de l’appartement du 41 boulevard Montparnasse.

Selon ce procès verbal, David Hamilton s’appelait donc Léonard David Hamilton, David n’était que son second prénom.

Les scellés ont été mis à l’appartement à 1 h 45 du matin et l’on était alors le 26 novembre, par la 3e DPJ (la 3e DPJ comprend le 5e, 6e, 7e, 13e, 14e, 15e arrondissements, tous les arrondissements de « rive gauche » parisienne).

La 3e DPJ est autorisée à s’occuper de meurtres, leur « terrain de chasse » est donc la rive gauche de Paris. Ils devraient être spécialsés en empreintes, ADN, vidéosurveillances, écoutes, planques…

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s