Les contradictions de Poupette

En 2014, le père de Flavie Flament décède. Jean-Paul Lecanu, ancien joueur de foot professionnel du stade Malherbe de Caen, est décédé dans la nuit du mercredi 27 août à 67 ans. La presse pipole en parle. Non, pas parce que Jean-Paul Lecanu avait joué pendant deux ou trois ans dans l’équipe de football de Caen, mais parce que père de Flavie Flament.

http://www.public.fr/News/Flavie-Flament-endeuillee-par-la-perte-de-son-papa-574608

« Les obsèques ont eu lieu en Normandie, à Port Bail où sa famille et elle avaient l’habitude de passer leurs vacances. Le magazine rappelle à quel point l’ex femme de Benjamin Castaldi , avec qui elle a eu son fils Enzo (10 ans), aime cette région de France : « Quand j’étais petite, j’ai mené une vie saine et incroyablement heureuse. Je retourne d’ailleurs dès que je peux dans la région » ! »

*

Au-delà du respect dû à la mort de tout homme, on peut noter que, lors du décès de son père, Flavie Lecanu déclarait donc (en 2014) avoir « mené une vie saine et incroyablement heureuse ».

Et qu’elle avait « l’habitude » de se rendre à Port Bail, l’une des seules plages naturistes de Normandie.

Voilà donc une jeune fille qui, si l’on comprend bien, passait toutes ses vacances depuis son enfance sur les plages naturistes de Normandie ou de la Côte d’Azur.

*

1988: un an après le viol présumé  (viol présumé par / et de Mlle Lecanu), voici la jeune fille qui devient Miss Normandie.

88

*

Revenons sur la mort de son père.

« Une disparation aussi douloureuse que soudaine pour celle qui aimait à se retrouver dans le petit cocon familial qu’avait su créer ses parents dans leur modeste demeure d’un petit village de la Manche ».

(http://www.purepeople.com/article/flavie-flament-en-deuil-son-pere-est-mort_a146887/1 )

*

Le frère de Mademoiselle Lecanu a déclaré:

« Je ne sais pas si ma soeur suit un traitement, mais, à l’évi­dence, elle ne va pas bien. À l’in­verse de ce qu’elle prétend, nous avons toujours pu parler de tout avec nos parents », a-t-il déclaré, avant de conclure que Flavie Flament n’aurait pas rendu visite à son père à l’époque où il était en phase terminale d’un cancer du poumon et qu’elle n’était pas à leurs côtés pour l’enterrement sous prétexte qu’elle ne voulait pas voir leur mère.

Il faudrait quand même que ces gens accordent leur violons. Flavie Flament a-t-elle délaissé – oui ou non – son père mourant? Etait-elle présente – oui ou non – à l’enterrement? Près de sa famille ou pas?

Ce serait quand même intéressant de comprendre qui ment… Non?

En 2014, Flavie Flament : « Quand j’étais petite, j’ai mené une vie saine et incroyablement heureuse. Je retourne d’ailleurs dès que je peux dans la région » ! »

En 2016, Flavie Flament: « Je pense qu’il y a des parents qui n’ont pas l’instinct de protection de leur enfant. Déjà dans mon esprit, j’étais un petit déchet ». Une enfance bousillée, rongée par le manque d’amour « Les bras de ma mère, de mon père m’ont terriblement manqué », confiait-elle dans les colonnes de Elle.

Photo.

ccc

*

Dire que l’on abat des arbres pour imprimer de pareilles âneries…

sssbbbwqwqcccxcx

Qui ment? Qui dit la vérité?

Faut-il avoir recours au serum de vérité?

 

 

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s