Tribune libre de Jean-Pierre Fleury, écrivain, sur le blog « en défense de David Hamilton ».

Tribune libre de Jean-Pierre Fleury, écrivain.

À la lecture de divers sites ou blogs vantant les mérites artistiques de David Hamilton, qui ne noterait pas ce qui suit ?

D’une part, que les femmes blogueuses ne sont nullement absentes lorsqu’il s’agit de faire l’éloge de David Hamilton et de ses jeunes filles en fleur – lesquelles continueront à vivre et à demeurer en fleur, ou en bouton à peine éclos, que cela plaise ou non aux censeurs, culs-bénis hypocrites et autres refoulés de tous bords : tout simplement parce que la Jeunesse et le Nu sont intemporels, éternels, indémodables :

http://www.dailymotion.com/video/x3141kg_david-hamilton-le-nu-est-indemodable_creation

D’autre part, et là il s’agit de réflexions d’anciens jeunes hommes de la « Génération Hamilton » comme certains l’appellent – disons en gros de ceux qui furent adolescents durant la période allant du milieu des années soixante au milieu des années quatre-vingt environ – que les jeunes filles hamiltoniennes sont le souvenir nostalgique et vivace du temps de leurs premiers émois ; les jeunes filles du désir nimbé, artiste, doux et romantique.

Jean-Pierre Fleury, écrivain.

Voir: https://lequichotte.wordpress.com/2016/12/20/en-defense-de-david-hamilton/

*

La musique de Bilitis sentie à la roumaine :

https://www.youtube.com/watch?v=K4WQoE-_aRE

Une page de Bilitis de Pierre Loüys en épreuve d’imprimerie.

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s