Louis Chauvet, un membre éminent du jury du Festival de Cannes 1951, 1952, 1953, 1960 qui appréciait les films de David Hamilton…

Louis Chauvet était né le 26 juillet 1906 à Perpignan, fils du fameux historien Horace Chauvet (1873-1962), lui-même fils d’un capitaine au long cours, né à Marseille en 1873, et d’ascendance catalane.

On lira ainsi:

http://www.maison-histoire-aphpo.fr/articles/288-2013-09-30-13-40-27

Bibliographie d’Horace Chauvet: http://data.bnf.fr/12140590/horace_chauvet/

Horace Chauvet

Horace Chauvet

Louis Chauvet devient journaliste au Temps, à Comœdia, au Figaro dont il est le grand critique cinématographique.

Comoedia a paru du 1er octobre 1907 au 6 août 1914 et du 1er octobre 1919 au 1er janvier 1937 comme quotidien, puis du 21 juin 1941 au 5 août 1944 de façon hebdomadaire.

On pourra par exemple consulter un article de lui, sur Sartre (Critique des Mouches et défense de Zeus, Demain, 27 juin 1943): http://books.openedition.org/pur/31115#ftn1

Ou sur Montherlant : Une heure avec Henry de Montherlant, in Demain, 10 novembre 1943.

L’écrivain français – et catalan – Louis Chauvet était un homme de vaste culture, intimement lié à la vie littéraire et mondaine du XXe sècle (c’est lui que Brisson charge de convaincre Gide de donner des articles au Figaro).

Il a aussi eu par exemple le courage – ou tout simplement le bon goût – en 1953, de signer dans Le Figaro un article fort critique sur l’actrice américaine (et juive par son mariage en synagogue avec Arthur Miller)  Marilyn Monroe.

Il fut longtemps président de la Fédération internationale de la presse cinématographique.

Également romancier, Louis Chauvet obtint en 1953 le prix Interallié pour L’air sur la quatrième cordehttp://trunewfsrescue.com/db9/file-44622.pdf

Tout ceci pour dire que Louis Chauvet n’est pas n’importe qui. Il signe dans Le Figaro, en 1979, un article où il écrit: « Si un flm érotique mérite le nom d’art, c’est celui de David Hamilton ». (Voir cette affiche du film Laura).

Louis Chauvet avait aussi été membre du jury du Festival de Cannes 1951, 1952, 1953, 1960.

Un spécialiste reconnu de cinéma ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Cannes_1951  ).

Amusant de constater que, trente ans plus tard, des minables déclarent que David Hamilton ne serait pas un artiste…

Dawn Dunlap

Dawn Dunlap

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s