Pour se nettoyer des blablas d’une inexistante Madame Blament

Elle blablate, elle blament.

Elle blablate, elle blament.

Le blabla, en français, est un discours vide, mensonger, destiné à éblouir.

« Elle me fait des blablas et j’y crois » (Alain Bashung).

Presque tout le monde sait, au moins depuis Sénèque je suppose, le sens du verbe « mentir ».

À défaut de motifs, on ment aujourd’hui par habitude.
Sénèque ; Lettres à Lucilius.

D’où mon idée de créer un néologisme, afin d’exprimer l’idée d’une personne qui blablate et qui ment à la fois.

Ce verbe, « blablamentir », ou « blamentir« , se conjugue comme « mentir ».

Je blablamens (ou : je blamens)

Tu blablamens (ou: tu blamens)

Elle blablament (ou: elle blament)

Etc.

Un monsieur ou une dame qui blamentent seront appelés un Monsieur Blament ou une Madame Blament.

Si vous voulez lire des choses qui sortent des blabla, des blablabla, des blamensonges et des blamenteries, lisez sur le blog de Jean-Pierre Fleury (docteur en sociologie de l’Université française) :

https://lequichotte.wordpress.com/2017/01/23/cest-du-berger-a-la-bergere/

Ou encore :

https://lequichotte.wordpress.com/2017/01/21/ardicon-et-les-mots-de-la-vraie-vie/

 

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s