Tribune libre : « Journalistes, libellistes, perroquets de la diffamation, justiciers auto-proclamés »…

Notre blog reçoit un nombre toujours plus important de contributions. Aujourd’hui, nous avons reçu par exemple un poème (venu de Belgique) sur David Hamilton, et un texte venu de France.

Nous ne pouvons pas, et nous ne pourrons pas  publier tout ce que nous recevons, mais nous sommes en tout cas ravis de publier aujourd’hui le texte qui suit.

Le blog « En défense de David Hamilton ».

*******************************************************************

Journalistes, libellistes, perroquets de la diffamation, justiciers auto-proclamés…

François Truffaut, dans La Nuit américaine, faisait dire à Julie, son héroïne : « Je sais que la vie est dégoûtante. »

Nous constatons tous en effet que la vie peut être injuste, cruelle, incompréhensible. Nous savons aussi qu’elle peut être vraiment dégoûtante… surtout si nous le souhaitons. Il n’y a qu’à voir ces images dégueulasses auxquelles n’importe quel enfant peut avoir accès chaque jour. Il suffit d’un clic…

Quelle image de la vie leur montre-t-on ? De la violence, du sexe et des fautes d’orthographe (et je ne dis pas cela en plaisantant). Ah, oui : on se lamente sur cette société qui n’a plus de limites et qui est devenue incontrôlable. « Quel avenir pour nos enfants ? », « On est dépassé », « Ça fait peur ! ».

Et puis quoi ? Ce chœur du désespoir est bien stérile.

Qui lutte réellement contre le fléau ? Qui ose s’attaquer par exemple aux réseaux pédophiles en constante recherche de chair toujours plus fraîche et toujours plus jeune à exploiter ? Rares sont ceux qui mènent ce combat et plus rares encore sont ceux qui en sortent indemnes. L’ennemi est offensif et bien protégé. Alors, nous courbons l’échine, nous nous résignons, nous levons les yeux au ciel d’un air entendu, seule pauvre et méprisable manière de dire que tant que cela ne nous touche pas personnellement, nous sommes saufs.

Ce comportement n’est que le résultat d’une société fabriquée dans cette optique depuis des lustres.

Société ? Société : mode d’existence caractérisé par la vie en groupe, milieu dans lequel se développent la culture et la civilisation. Laissez-moi rire… Une société digne de ce nom n’est certainement pas organisée pour que la vie y soit dégoûtante. Nous avons dû nous fourvoyer. À moins que nous ayons été fourvoyés. Cela ne change pas grand-chose : nous râlons mais nous acceptons. Comme si nous n’avions pas le choix. Nous pensons et disons ce qu’on nous dit de penser et dire. C’est moins fatigant.

David Hamilton voyait tout cela. Ses derniers entretiens étaient teintés de cette tristesse résignée face à la laideur du monde. Mais qui entendait ses propos ? Qui était assez sensible pour s’en émouvoir ? On était passé à autre chose. Il était « out ». C’est ainsi que l’on traite les artistes. Ils se vendent, ils ne se vendent plus et ils se vendent à nouveau. La loi du marché.

Depuis l’automne dernier, David Hamilton est devenu « dégoûtant » aux yeux de ceux qui pensent et disent ce qu’on leur dit de penser et dire. Un homme public et bien au chaud l’a accusé de sa grimace de despote frustré. La foule lobotomisée a reçu le message : ne pas défendre la bête si l’on tient à sa peau.

Les journalistes libellistes, perroquets de la diffamation, justiciers auto-proclamés, assassins inconscients ont relayé et délayé l’ordre à n’en plus finir: « Tuez la bête ! »

Voilà comment on déclenche des envies de vomir et de pleurer.

À la Julie de François Truffaut, Alphonse, le héros, répondait : « Non, la vie n’est pas dégoûtante. » et le metteur en scène lançait alors la magnifique musique composée par Georges Delerue.

Non, David Hamilton n’est pas dégoûtant. Ce n’est pas lui qui est dégoûtant.

Kate

 

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s