Avant l’affaire David Hamilton: profils de stars, dénonciations et campagnes médiatiques bien orchestrées!

Un portrait typique du jeune Ivo Livi, dit "Yves Montand"

Un portrait typique du jeune Ivo Livi, dit « Yves Montand »

livi

Il y a quelques années, Catherine Allégret avait accusé Ivo Livi (Yves Montand) de gestes « pédophiles » alors qu’elle était enfant.

Catherine Allégret était fille d’Yves Allégret et de Simone Kaminker dite Signoret (fille aînée d’André Kaminker (1888-1961), citoyen juif d’origine polonaise).

En 1960, Yves Montand avec Smone Sgnoret et l'actrice américaine (convertie au judaïsme depuis son mariage avec Arthur Miller), Marilyn Monroe

En 1960, Yves Montand avec Simone Signoret et l’actrice américaine (convertie au judaïsme depuis son mariage avec Arthur Miller), Marilyn Monroe

Flavie Lecanu puis Flament fut aussi appelée Madame Castaldi puisqu’elle épousa Benjamin Castaldi, fils de Catherine Allégret et petit-fils de Simone Kaminker-Signoret.

Bref, sans aller jusqu’à rappeler qu’Yves Allégret était fils d’Élie Allégret, amant d’André Gide, que d’histoires dans cette grande famille!

La comédienne Catherine Allégret qui accusait son beau-père, Yves Montand, d’avoir abusé d’elle lorsqu’elle était enfant, dans un livre accompagné d’une vaste campagne médiatique… Oui, Catherine Allégret, fille du cinéaste Yves Allégret et de Simone Signoret! « Un monde à l’envers » (Fayard) avait eu un premier tirage de 60.000 exemplaires. L’auteur racontait comment, selon elle, « à l’âge de 4 ou 5 ans », Yves Montand, « ce beau-père bizarre », lui avait donné un bain et s’était permis des gestes déplacés, puis comment, alors qu’elle est adulte, il avait tenté de la violer.

Montand et Castaldi, qui avait déjà un profl de star.

Montand et Castaldi, qui avait déjà un profil de star.

Son fils, l’animateur Benjamin Castaldi (qui fut marié à Flavie Flament), avait  préparé le terrain en expliquant, au sujet de Montand, que « dans monstre sacré, il y a monstre », à l’occasion de la parution de son bouquin « Maintenant, il faudra tout se dire ».

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s