Dawn (Dunlap) and Twilight…

Le Temps perdu.

A Jean-Pierre Fleury.

Ces arbres, sur la neige blanche,

L’hiver sont les gardiens des tombes,

Comme des mains tordant leurs branches

Aux échos enfuis des colombes.

La vie est un jeu d’oui ou non,

Oui et non qu’ensuite on regrette.

D’icelle fille ou bien de cette,

Le mort ne dira plus le nom.

Et dansent les mâts, le dimanche,

Quand c’est printemps, autour des tombes.

Et le cœur très seul du mort flanche

Dans le grand gel des catacombes.

La vie est rêve d’un dessein

D’autrefois et de jeunes filles

Qui furent un moment vanille

Et dont s’est effondré le sein.

Et puis les potences étanchent

Leur grand soif aux pluies d’été,

Et dans le vent leurs têtes penchent.

Et le pauvre mort a été.

Il restera sans visiteuse,

Hélas, connue ou inconnue.

Son aventure est méconnue,

Il n’est pas de saison heureuse

Voici le lent automne d’or,

Et l’averse se précipite

Sur le gravier, seule visite.

Le pauvre mort oublié dort.

Cet homme qu’ils ont suspendu

Pourrit dedans la terre nue.

Vois les échafauds où remue

Le squelette du Temps pendu.

O. Mathieu. 8 octobre 2008.

Illustrations: Dawn Dunlap, 1979.

Voir:

https://lequichotte.wordpress.com/2017/03/11/sur-le-blog-en-defense-de-david-hamilton-le-11-mars-2/

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s