Flament dès l’âge tendre, une plume OK !

Moi, jusqu’à il y a peu, je savais juste qu’autrefois chez Flament on faisait bien les plumes: les fameuses plumes Flament.

Je ne sais pas ce que Flavie Flament faisait bien  (pardon, parlons franglais, je veux dire: « OK ») dès son âge le plus tendre mais ça devait être « super OK » si l’on en juge par le nombre de couvertures où on la mettait.

Star de la pub…

Voyage de rêve à Tahiti…

On comprend qu’après tout ça, elle soit devenue une grande plume de la littérature française…

A LIRE:

https://lequichotte.wordpress.com/2017/03/16/sur-le-blog-en-defense-de-david-hamilton-21/

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s