Humbert de Nabokov, Humbert de Picasso, Knut Hamsun, David Hamilton…

Quand la différence d’âge n’était pas un tabou : la jeune actrice et le vieil écrivain génial, qui avait un quart de siècle de plus qu’elle.

*

En 1927, chacun sait que Pablo Picasso rencontre Marie-Thérèse Walter: il a 46 ans et elle 17. Elle donne naissance à une petite fille, Maya.

Et l’on pourrait parler aussi de son histoire avec Marcelle Humbert, plus connue sous le nom d’Eva Gouel.

L’histoire de Knut Hamsun est tout autant intéressante.

Lauréat du Prix Nobel de littérature en 1920, Knud Pedersen, connu sous son pseudonyme littéraire de Knut Hamsun, était né le 4 août 1859 à Vågå, en Norvège. Il mourut le 19 février 1952 à Nørholm.

Knut Hamsun, l’un des plus grands écrivains du XXe siècle (et donc à une époque où on ne refilait pas le Nobel de « Littérature » à Zimmerman dit « Bob Dylan ») avait épousé en secondes noces en 1909, à l’âge de 50 ans, la jeune actrice Marie Andersen alors âgée de 26 ans. Ils eurent quatre enfants.

Knut Hamsun mourut en 1952, et donc peu après la seconde guerre mondiale pendant laquelle il avait soutenu le parti collaborationniste de Vidkun Quisling, le Nasjonal Samling. En 1943, Knut Hamsun avait même été reçu par Adolf Hitler, offrant dit-on sa médaille du Prix Nobel à Joseph Goebbels. À la fin de la guerre, il fut interné et (exactement comme Ezra Pound en Italie) la justice norvégienne  raconta qu’il s’agissait d’une « personnalité aux facultés mentales affaiblies de façon permanente »(sic) : chose qu’il semble permis de mettre en doute, notamment à la lecture de son livre: Sur les sentiers où l’herbe repousse, ouvrage d’une grande précision et lucidité. Il fut condamné en 1948 à verser une amende (325 000 couronnes norvégiennes) pour le punir de ses opinions politiques. Actrice et écrivain de grand talent (elle aussi condamnée aux travaux forcés, bien sûr, lors de la fin de la guerre), son épouse Marie Hamsun (nom de jeune fille, Marie Andersen) était née le 19 novembre 1881 et mourut le 4 août (1969), le jour où son mari était venu au monde.

C’est au même tabou qu’a dû se heurter David Hamilton, qui fut marié à une seule reprise (Knut Hamsun, lui, le fut deux fois), et dont l’épouse était elle aussi nettement plus jeune que lui.

On pourrait encore citer André Baillon et Marie de Vivier qui fut sa dernière maîtresse (25 ans de différence), Aristide Maillol et Dina Vierny dont nous avons déjà parlé, Picasso et Jacqueline Roque (seconde épouse de Picasso: à leur rencontre en 1953, il avait 70 ans et elle 27), ou encore Roland Jaccard et Marie Céhère.

Tout ceci démontre que « Humbert Humbert » n’est pas seulement le héros magnifique de la Lolita de Nabokov. Les partisans de l’égalité entre hommes et femmes ne devraient-ils pas être heureux, au fait, que l’une des muses de Picasso s’appelât Humbert? Et Nabokov pouvait-il l’ignorer?…

Tout ceci, n’en déplaise à tous les Hardiçons du monde.

*******

https://lequichotte.wordpress.com/2017/03/21/sur-le-blog-en-defense-de-david-hamilton-27/

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s