David Hamilton, victime d’un lynchage de Far West au parfum de procès médiatico-stalinien.

Je ne suis pas et je ne suis certes pas suspectable d’être un sympathisant de Nicolas Sarközy. Tout écemment, ce dernier aurait (mieux vaut tard que jamais?) protesté contre « l’ingérence du pouvoir médiatique » dans le fonctionnement de la justice.

« Qui arrêtera l’ingérence du pouvoir médiatique dans le fonctionnement de l’autorité judiciaire ? Qui arrêtera l’instrumentalisation des procédures par le pouvoir médiatique? Qui aura suffisamment de courage pour écrire le J’accuse qui manque à notre siècle ?”, aurait dit l’ex-président de la République.

L’ex-président aurait aussi dénoncé la façon dont est désormais considéré le « secret des sources » des journalistes, devenu selon lui « non plus un simple précepte déontologique mais un principe de droit alors que dans le même temps le secret professionnel des avocats peut faire, à tout moment, l’objet d’une perquisition voire d’un interrogatoire dans le cadre d’une garde à vue ».

« La justice doit, bien sûr, chercher la vérité et pour cela elle dispose de moyens d’investigation nombreux et puissants mais elle ne peut ni inventer des intentions en renversant la charge de la preuve, ni arracher par la force et l’intimidation ce qu’elle doit obtenir par l’instruction, la déduction et la confrontation des points de vue ».

Bin sûr, il s’agit d’un plaidoyer pro domo, vu le nombre des affaires judiciaires au milieu desquelles se débat Sarközy.

On eût aimé entendre des voix, dont (pourquoi pas?) la sienne, s’élever contre les méthodes abjectes qui ont été employées en octobre et novembre 2016 contre David Hamilton: les méthodes de ce qui fut, dans les faits, un procès médiatique stalinien, avec une évidente ingérence du pouvoir médiatique dans ce qui n’était même pas une « affaire judiciaire » puisqu’aucune plainte n’avait été déposée contre David Hamilton et que celle qui avait été déposée avait été rejetée par un non lieu à poursuivre.

Mais les politiciens, ex, présents et futurs, gardèrent un silence prudent…

***********

VOIR

https://lequichotte.wordpress.com/2017/03/28/sur-le-blog-en-defense-de-david-hamilton-le-28-mars/

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s