Voyage avec des milliards d’ânes sur Internet (Travels with so many Donkeys on Internet)

Le drame d’Internet n’est pas seulement que le (pseudo) « partage du savoir » soit le meilleur moyen jamais trouvé par l’homme (l’homme, façon de parler: l’homme occidental moderne du XXIe siècle, les nietzschéens derniers hommes du XXIe siècle) d’organiser la surveillance de(s) masse (s).

Internet est avant tout la plus grande organisation d’espionnage, à échelle planétaire.

Ensuite, c’est aussi le partage de l’ignorance et / ou le partage de l’imbécillité.

Internet est le mensonge. Internet est le manque de courage. Internet est un perroquet qui répète les grands bluffs de ces pauvres siècles: des siècles de ce malade terminal qu’est désormais l’espèce humaine.

Les exemples sont si nombreux qu’on ne saurait par où commencer, mais puisque ceci est un blog sur David Hamilton, on prendra un exemple concernant David Hamilton.

Sur des dizaines de sites, vous lirez que l’acteur de « Laura les ombres de l’été » (David Hamilton, 1979) était l’acteur américain James Mitchell.

Hélas, gentils amis, c’est raté.

Il y a des dizaines, des centaines de journalistes qui ont pris pour argent comptant les déclarations unilatérales de Poupette (Flavie Flament ex-Castaldi née Lecanu) au sujet de David Hamilton, déclarations qui n’ont pourtant strictement aucune valeur juridique ou judiciaire.

Il y a des dizaines, des centaines de journalistes qui n’étaient pas plus que moi au Cap d’Agde en 1987 mais qui ont pris pour argent comptant les déclarations de Poupette (Flavie Flament ex-Castaldi née Lecanu.

Il y a aussi des dizaines de « blogueurs » qui se recopient les uns les autres (et qui recopient les fautes d’orthographe de leurs semblables) et qui parlent du film « Laura les ombres de l’été » en affirmant que James Mitchell était un acteur américain…

C’est ennuyeux, parce que cela semble indiquer soit qu’ils n’ont pas vu le film dont ils parlent (donc qu’ils causent de ce qu’ils ne connaissent pas), soit que ces « spécialistes » de cinéma ne savent rien de cinéma, soit – en ultime hypothèse – qu’ils ne possèdent pas de cerveau en état de fonctionnement.

De quoi regretter les temps où, en France et ailleurs, les gens qui n’étaient pas capables de suivre des études faisaient d’excellents plombiers, d’excellents électriciens, d’excellents ouvriers.

Hélas, on a évidemment préféré, en France et ailleurs, depuis des dizaines d’années et quasiment un siècle, augmenter le nombre des mauvais intellectuels, des intellectuels illettrés, des Zintellectuels zabrutis, des Zintellectuels qui ne pigent rien à que dalle.

Voilà une grande réussite de la France, c’est d’ailleurs la seule et l’unique: l’espèce des Zintellectuels a en effet proliféré.

Sauf erreur de ma part, James Mitchell – l’acteur masculin de « Laura les ombres de l’été » n’est pas un acteur américain.  James Patrick Mitchell, qui a joué dans Laura (1979), n’a rien à voir avec l’acteur américain homonyme. Il avait par exemple joué précédemment dans « Voyage avec un âne dans les Cévennes » (1975) et « La femme de Jean » (1974).

Voir le film  « Voyage avec un âne dans les Cévennes » :

http://www.ina.fr/video/CPB87010084

https://fr.wikipedia.org/wiki/Voyage_avec_un_%C3%A2ne_dans_les_C%C3%A9vennes

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Femme_de_Jean

On est donc passé du « Voyage avec un âne dans les Cévennes » (« Travels with a Donkey in the Cévennes »), le fameux et sympathique récit de voyage de Robert Louis Stevenson paru en juin 1879, au voyage avec des milliards d’ânes sur Internet.

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s