Qui était cette blondâtre, en couverture des magazines, qui faisait plus de cancans qu’un flamant?

« Cancaner », en parlant du flamant, du canard, et des volailles en général.

  • crier. « Elle affectait de s’occuper de ses volailles, les six cents têtes, poules, canards, pigeons, qui voletaient, cancanaient, grattaient la fosse à fumier, au milieu d’un continuel vacarme ». Zola, La Terre,1887, p. 102.
  • Bavarder, répandre des propos malveillants.
  • Faire des cancans, parler, médire des autres.

Cancans

L’Histoire, en train de s’écrire

« Cancan ».

  • Grand bruit fait autour d’une chose qui n’en vaut pas la peine.
  • Propos malveillants, bavardages médisants qu’on  société. « Je connais trop la clique que ta mère reçoit, pour m’arrêter à ce qui sort du fameux salon vert. Toujours des cancans, des menteries, des histoires bonnes à faire battre les montagnes ». Zola, La Conquête de Plassans,1874, p. 964.
    « − Oh! dit-il, ce sont des commérages, des cancans ridicules, des potins que je serais honteux de porter aux oreilles de l’empereur, … » Anatole France, L’Orme du mail,1897, p. 166.

Cancans

LES TEMOINS.
Une fois, toi? Eh ben moi, il me l’a fait deux fois! Et moi trois!

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s