Au catalogue de David Hamilton, photographe de (presque) toutes les filles du monde

Qu’elles aient les cheveux blonds, roux, châtain ou noirs, David Hamilton a photographié (presque) toutes les jeunes filles – dans le monde entier – et Roland Jaccard, qui est un connaisseur de David Hamilton,  a probablement admiré son livre sur l’actrice japonaise Minayo Watanabe ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Minayo_Watanabe )

*

Evoquons aussi, parmi énormément d’autres albums, ceux qui capturaient les images de jeunes filles, de jeunes femmes orientales aux cheveux de jais:

  • son album Silk wind (Japon, 1982)
  • son album Jun Miho (Japon, 1983)
  • son album Minami Maiko (1987)
  • son album Harem Asami and friends, assez peu connu, datant de 1995

*

Italiennes brunes à peau claire, scandinaves blondes à la peau parfois plus dorée que celle des méditerranéennes…

Madamina, il catalogo è questo
Delle belle che amò il padron mio;
un catalogo egli è che ho fatt’io;
Osservate, leggete con me.

In Italia seicento e quaranta;
In Alemagna duecento e trentuna;
Cento in Francia, in Turchia novantuna;
Ma in Ispagna son già mille e tre.

V’han fra queste contadine,
Cameriere, cittadine,
V’han contesse, baronesse,
Marchesane, principesse.
E v’han donne d’ogni grado,
D’ogni forma, d’ogni età.

Nella bionda egli ha l’usanza
Di lodar la gentilezza,
Nella bruna la costanza,
Nella bianca la dolcezza.

Vuol d’inverno la grassotta,
Vuol d’estate la magrotta;
È la grande maestosa,
La piccina è ognor vezzosa.

Delle vecchie fa conquista
Pel piacer di porle in lista;
Sua passion predominante
È la giovin principiante.

Non si picca – se sia ricca,
Se sia brutta, se sia bella;
Purché porti la gonnella,
Voi sapete quel che fa.

Advertisements
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Au catalogue de David Hamilton, photographe de (presque) toutes les filles du monde

  1. C.D. dit :

    David Hamilton avait même travaillé avec des modèles polynésiens dans une très belle série d’images en hommage à Paul Gauguin.

    Aimé par 1 personne

  2. En effet.
    Apparemment, ses goûts esthétiques en Europe le portaient vers des filles blondes (hier, j’ai publié des photos de modèles italiennes dans VOGUE, édition italienne, novembre 1968, dont plusieurs blondes), selon une ou deux de ses déclarations (en tout cas, des déclarations sur lesquelles la presse insiste lourdement, peut-être parfois de façon « suspecte »). Le fait est pourtant qu’il a photographié aussi énormément de filles brunes ou châtain (ses albums de photos, pour qui les connaît, en témoignent). Je ne crois donc pas qu’il cherchât par principe à « refuser » des modèles du Sud de l’Europe. Il allait sans doute d’abord les chercher dans le nord de l’Europe, mais ensuite, il ne dédaignait nullement le sud.
    Certes Dawn Dunlap, comme chacun sait, est blonde (peut-être pourrait-on dire châtain dans « Laura les ombres de l’été »). Voyez si nécessaire les photos de cette même Dawn Dunlap dans la revue espagnole « Interviù » (1982), publiées sur ce blog. Ensuite, D.H. a photographié beaucoup de jeunes filles asiatiques (comme l’indique mon article paru hier, celui que vous commentez) et aussi polynésiennes.
    Il y a sans doute eu une époque récente en Europe où l’on s’est dénudé plus facilement, cela bien sûr non pas pour des raisons de climat (ni même forcément de régime politique: le naturisme a été légalisé en Allemagne par Hitler, en 1942, et son gouvernement conseillait aux jeunes Allemands d’alors la mise en valeur à travers l’exercice physique mais aussi la nudité: voir un livre paru dès 1924 de https://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Surén) mais surtout d’époque (rappelons que la définition officielle actuelle du naturisme, la plus récente, a été décidée en 1974 à… Agde) et de culture (toilette collective en sauna des pays scandinaves, depuis plusieurs siècles).
    De toute évidence, tout au long des années 1980, peut-être en partie à cause de la censure dont il était de plus en plus victime en Occident, D.H. a été attiré par les filles de l’Empire du Soleil levant.
    J’avais été frappé, quand j’habitais à Oslo, par la beauté des scandinaves à peau mate, comme en Italie par celle des Italiennes à peau claire. Mais tout cela dérange – je suppose – les vues toutes faites et les lieux communs des gens menacés, hélas, par le simplisme. Il y a sans doute des gens qui croient par exemple qu’on se dénude davantage dans les pays climatiquement chauds (ce qui est faux), ou qu’il fait forcément froid dans l’hémisphère nord ou chaud dans l’hémisphère sud (c’est faux,la nuit au Sahara il fait moins dix degrés). Ou que les Italiens auraient la peau très foncée (ce qui est tout simplement faux, pour la modeste expérience de quelqu’un – je parle de moi – qui y a vécu pendant des dizaines d’années).
    Ce qui compte est que D.H. ait rendu hommage à la beauté des jeunes filles du monde entier (certes avec ses préférences, ce qui est très légitime) mais je ne m’en plaindrai d’ailleurs pas puisque ses goûts recoupent les miens (jeunes filles européennes) et/ ou… ceux de Roland Jaccard (jeunes filles asiatiques)! Un seul regret, en ce qui me concerne: que parmi tant de photographies de jeunes filles de race blanche, il n’ait pas – à ma connaissance – photographié de jeunes filles arabes, ou encore perses (iraniennes).
    Il n’y avait aucune interdiction de la nudité dans toute l’antiquité païenne, que ce soit chez les Celtes, les Grecs, ou les Romains (donc, j’insiste, sous tous les climats)… Le drame est qu’aujourd’hui, en 2017, la nudité soit souvent mal vue, ou interdite, ou encore rendue vulgaire par exemple par la sous-culture de la presse pipole avec ses sous-vedettes photographiées, celluliteuses, sur la couverture des magazines…
    Pardon pour cette longue réponse, mais je me crois en devoir d’être précis.

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s