Olivier Mathieu: entretien avec Roland Jaccard au sujet de David Hamilton

  • Olivier Mathieu  – Qui est David Hamilton pour vous?
  • Roland Jaccard: – Le plus délicat des chasseurs de papillons.

Bilitis

  • O.M.: – Qu’y a-t-il d’hamiltonien en Roland Jaccard?
  • R.J. : Le goût de l’extrême jeunesse et de l’impudeur suggérée…

  • O.M.: Eventuellement, de cioranesque en Hamilton?
  • R.J. : Cioran préférait les putains aux petites garces.

  • O.M.: Qu’a-t-on vraiment reproché à David Hamilton?
  • R.J.: Un style aussi ondoyant que ses modèles…

Photo D.H.

  • O.M.: – De quoi est-il mort?
  • R.J.: – De chagrin. Comme chacun…

  • O.M.: – Les jeunes filles de David Hamilton ont-elles existé ailleurs que dans l’imagination de quelques âmes poétiques?
  • R.J.: Vraisemblablement pas.

  • O.M. – Si David Hamilton était un morceau de musique? un tableau? une sculpture? un livre? un film?
  • R.J.: Évitons les rapprochements hasardeux parce que trop évidents !

  • O.M.: – Si vous rencontriez David Hamilton, que lui diriez-vous?
  • R.J.: – Qu’il a bien fait le job !

29 Juin 1995

  • O.M.: Que croyez-vous qu’il vous dirait?
  • R.J.: – Pas la moindre idée…

18 avril 2017.

Entretien avec R.J.
Propos recueillis par O.M.

Advertisements
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s