La seule leçon des élections

Le taux d’abstention au second tour a été supérieur à celui du premier tour : 25,4 % contre 22,2 % des inscrits.

11,5 % des votants ont – en outre – déposé un bulletin blanc ou nul. Et donc, plus de 4 millions d’électeurs se sont déplacés… simplement pour exprimer qu’ils ne voulaient ni de Le Pen ni de Macron.

Macron est élu par 43,63 % des inscrits…

Ponpon va rentrer à la maison et toujours davantage dans le Système, elle va toujours prétendre à une plus grosse part de la tarte, et Macron va chuter dans les sondages et y rejoindre Hollande.

Tous les candidats, sans exception aucune, étaient, sont et seront des candidats du Système.

Disons-le mieux: tous (toutes) les candidat(e)s, aujourd’hui et demain, prétendent et prétendront toujours davantage qu’ils sont « contre le Système ».

La grande chance de Macron, c’est d’avoir trouvé Le Pen au second tour. Macron a été élu par des gens qui ne voulaient pas Le Pen, mais combien d’entre eux voulaient Macron?…

La grande chance du Système, c’est l’existence de Le Pen, qui permet d’éviter tout débat entre la « droite » et la « gauche » (il ne peut d’ailleurs pas y avoir de « débat » entre une « gauche » et une « droite » qui ont toutes deux un encéphalogramme plat).

Quant à l’Europe, il y a ceux qui sont « pour » l’UE, les banques de l’UE, la haute finance de l’UE, les capitalistes de l’UE, les bureaucrates de l’UE.

Et il y a ceux qui sont « contre » l’UE.

Pauvre Europe, qui n’existe pas, qui n’existe plus depuis si longtemps, et que ses partisans et ses adversaires confondent avec l’UE…

Or, l’UE est simplement le contraire de la vision que je me fais, personnellement et sans nul prosélytisme, de l’Europe.

Tous les électeurs, sans exception aucune, étaient, sont et seront – à mes yeux – des électeurs du Système. Qu’ils aient voté Le Pen, Macron ou d’autres, qu’ils aient choisi l’abstention,  qu’ils aient voté blanc ou nul, ce sont pour moi des électeurs du Système.

Je m’honore de ne pas avoir et de ne pas vouloir de carte d’électeur et de n’avoir voté ni au premier, ni au second tour. En pleine cohérence.

Le reste – tout le reste –  est blabla de journalistes à l’usage des gogos.

Rideau.

 

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s