La vulgarité (?) de David Hamilton, bien loin des « artistes » (sic) qui exhibaient leur nombril et leur bidon poilu aux Miss OK de douze ans.

Miss OK 1988, un an après le « viol », guillemets citatifs, parfaitement présumé (par elle présumé, dans son « roman » La Consolation paru en 2016). On notera le dentition pas parfaite de la Miss, la dentition depuis a été (par bonheur) revue et corrigée.

 

 

Le nouveau copain de Flavie, Miss à 14 ans (quel âge avait le nouveau copain) ?

 

Quel bon goût…

 

Voilà donc des « Miss » de quatorze (et parfois douze) ans, hypermaquillées, en compagnie « d’artistes » (?????? guillemets citatifs, c’est OK qui employait ce terme) qui montrent leurs jolis (???????? c’est subjectif) nombrils et leurs jolis (????) bedons poilus. Vrais bedons ou faux bedons? Peu importe: vraie vulgarité.

Voir aussi:

http://horreursmusicales.over-blog.com/article-miss-ok-1988-flavie-flament-117174189.html

 

Mais « C’EST DAVID HAMILTON QUI EST VULGAIRE » (le choeur des ineptes).

 

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s