Vladimir Nabokov, David Hamilton, Roland Jaccard et la seule liberté jamais offerte aux jeunes filles

L’important, ce n’est pas les cornichons, les andouilles, les bigots, les petits (ou les grands) crétins qui « signalent » à You Tube les vidéos où ils aperçoivent un bout de sein.

Comme dans une fable de Carlo Gozzi, voici une jeune fille qui semble sortir des pages d’un livre.

L’important, c’est la magie : comme la magie qui fut, jadis, celle des dix fables de Carlo Gozzi – dont la Turandot.

Une jeune fille hamiltonienne s’échappe, semble-t-il, des pages d’un livre

Exemple de magie.

Une liseuse

Un parc.

Elle ouvre un livre.

A peine ouvert le livre, des jeunes filles en sortent, qui font semblant de se trouver assises sur un autre banc, au loin.

Une jeune fille hamiltonienne qui lit, donc.

Elle lit, par exemple – imaginons-le – C’est David Hamilton qu’on assassine, mon livre préfacé par Roland Jaccard et qui devrait vous parvenir (si tout va bien, du moins…) avant la fin de la semaine.

Des pages du livre qu’elle lit, des jeunes filles hamiltoniennes s’échappent.

Car ma foi, si le choix était – pour les jeunes filles hamiltoniennes, et à supposer que celles-ci existent ou aient jamais existé – de finir dans les albums de David Hamilton, dans le filet à papillons de Nabokov, dans les livres de Roland Jaccard, ou dans les miens, ou alors dans le marais télévisuel de médiocrissimes comme Flament ou Ardisson, je crois que l’on pourrait conclure comme suit.

Hamilton et Nabokov ne voulaient nullement, je crois, attraper les papillons!

Tout au contraire, une fois vieillies, les jeunes filles de David Hamilton comprendront (si elles en sont capables) que le grand photographe leur offrit bien davantage qu’un grand moment de liberté.

Il leur offrit la seule et unique liberté, sans doute, de toute leur existence.

 

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s