Messieurs les censeurs, David Hamilton ne vaut-il pas une nota censoria?

Mon livre sur Dawn Dunlap se trouve ici :

LE PORTRAIT DE DAWN DUNLAP :

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45239061h

*

Mon livre sur David Hamilton est paru. Oh! Ce n’est pas que je me fasse beaucoup d’illusions, et je ne m’en suis jamais fait puisque je suis né en 1960, année où la crétinerie humaine régnait déjà très largement – et pourtant, rétrospectivement et en comparaison avec aujourd’hui, on dirait une époque de grande intelligence.

*

Mon livre sur David Hamilton est paru. Oh! Ce n’est pas que je me fasse beaucoup d’illusions: à de rarissimes exceptions, je reçois tous les jours des courriels, ou alors on me donne des textes littéraires (?) à corriger, qui me démontrent que la langue française est une langue morte, et que la France est  l’un des pays les plus illettrés au monde et, notamment, dans cette expression géographique appelée « l’Europe » moderne et contemporaine.

*

Mon livre sur David Hamilton est paru. Oh! Ce n’est pas que je me fasse beaucoup d’illusions. Stultorum infinitus est numerus, enseigne la Bible, qui n’est pourtant pas mon livre de chevet. « Le nombre des crétins est infini ». En effet. Il est toujours amusant de voir le nombre d’intellectuels, d’artistes, de critiques, d’éditeurs – ou présumés tels – qui ne savent pas faire leur travail d’intellectuels, d’artistes, de critiques ou d’éditeurs. Ce sont, pour parler français et pour parler clair, des abrutis – et ce sont des trous du cul.

*

Au fond, la vie de la naissance à la mort est un parcours d’obstacles au milieu des trous du cul, en essayant de les éviter tout en gardant les fesses serrées et le cul propre: c’est ce à quoi je me suis, très modestement, attaché au cours de mon existence.

*

La vidéo de Roland Jaccard, en hommage à mon livre « Le portrait de Dawn Dunlap »,  va arriver à 10.000 visites:

 

La vidéo de Sébastien Guillet, en hommage à mon livre « Le portrait de Dawn Dunlap »,  va arriver à 1500 visites (en très peu de  jours):

Que fait la censure?!

*

Une personne, abonnée au blog « En défense de David Hamilton », m’écrit par ailleurs ce qui suit (paragraphe suivant, en caractères gras) :

Autre chose : je ne sais vraiment pas ce qui se passe avec Facebook. C’est l’histoire de Jaccard qui m’a un peu réveillée. En effet, la page que j’ai ouverte et qui est consacrée  à un peu de l’univers hamiltonien et à ce qui s’y rattache ne cesse de « débloquer » depuis que j’ai relayé la sortie du livre. Alors, j’ai fait cet essai : j’ai supprimé (temporairement bien sûr) le lien et depuis, les choses vont beaucoup mieux ! C’est très étrange.
 D’ici quelques jours, je reposterai l’annonce de la sortie du livre. On verra bien.  Ce n’est peut-être qu’une coïncidence.

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci (les commentaires anonymes, farfelus ou incorrects, émanant de gens qui ont du temps à perdre, passent directement à la poubelle)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s