La France, un grand pays! Maman Brigitte, Neymar, le petit Grégory, Romy Schneider… et David Hamilton

Un pays où la masse s’intéresse, où plutôt est convaincue de s’intéresser à l’inintéressante maman Brigitte de Monsieur Macron, ou encore à l’inintéressant et scandaleux transfert de Neymar, est un pays au destin tracé.

C’est aussi un pays qui a – en toute logique – démontré son manque d’intérêt total quand il se serait agi de se poser des questions au sujet de la mort (du « suicide », comme dit la « grande » presse) de David Hamilton.

La France, c’est le pays où l’on se pose des questions… légèrement en retard. Pensons au drame du malheureux petit Grégory, qui démontre que la justice n’a pas su faire son travail – trouver les coupables – et que la vérité, ici encore, est à trouver.

Et Rosemarie Magdalena Albach (dite, pour le troupeau, Romy Schneider)?…. L’actrice, fille de Magda Schneider ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Magda_Schneider   ) qui fut une amie d’Adolf Hitler et enterrée – selon la presse – « avec une étoile de David autour du cou », s’est-elle vraiment suicidée après la mort de son fils (prénommé, tiens, lui aussi, David) ? La question revient périodiquement…

Ce qui semble vouloir dire qu’en France, où règne l’égalité (« liberté, égalité, fraternité »), on a le droit de se poser des questions au sujet des suicides et que, encore une fois en toute logique, si la presse people ou les « fans » de Romy Schneider ont le droit de ne pas croire au suicide de cette dame, j’ai quant à moi celui de remettre en cause celui de David Hamilton.

Je lis ici avec surprise, jugez-en et lisez tout l’article pour vous faire une opinion ( http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/tombe_de_romy_schneider_profanee._pourquoi_la_star_a_ete_enterree_a_boissy-sans-avoir_il_y_a_35_ans_392806  ) :

Suicide ou cause natu­relle, les enquê­teurs à l’époque n’avaient pas cher­ché à répondre à cette ques­tion, le magis­trat préfé­rait alors « qu’elle garde son secret avec elle ».

Etrange… En France, il existerait donc (selon ce journal) des « enquêteurs » qui, chargés suppose-t-on « d’enquêter », ne chercheraient pas à répondre à la question d’établir les causes de la mort. Drôles d’enquêteurs… C’est payé combien de faire « l’enquêteur » pour ne pas se poser de questions?

Etrange… En France, il existerait donc (selon ce journal) des « magistrats » qui, chargés suppose-t-on de dire le droit, écouteraient leurs « préférences » et lesdites préférences les pousseraient encore à… ne pas établir les causes de la mort. Drôles de moeurs… C’est payé combien de faire le magistrat pour écouter et imposer ses « préférences »?

Ce qui semble vouloir dire qu’en France, où règne l’égalité (« liberté, égalité, fraternité »), on a le droit de se poser des questions au sujet des suicides et que, encore une fois en toute logique, j’ai quant à moi celui de remettre en cause celui de David Hamilton. 

Léonard David Hamilton, contrairement à Romy, ne semble pas avoir de tombe… La « grande » presse se posera des questions au sujet de la thèse de  son « suicide » (sic) dans une trentaine ou une cinquantaine d’années. Des courageux, les journalistes. Et des intelligents!

La France est vraiment un très grand pays. Mieux vaut causer du transfert de Neymar. Ou de maman Brigitte.

Publicités
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s