#jevoudraisquetususses, c’est du harcèlement, M’sieur?

 

Voilà, Monsieur le président Macron, Madame la Secrétaire d’Etat, et Madame la spécialiste du viol Flavie Flament, ce que je voudrais aujourd’hui que vous sussiez.

http://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/savoir.php

Le gouvernement Macron? J’ai envie de m’exclamer « si c’est Macron c’est point carré », pour paraphraser ce que disait (m’a-t-on rapporté)  le premier mari de ma grand-mère, que je n’ai jamais connu, qui n’était presque certainement pas mon grand-père génétique mais qui était, je pense bien, un sacré abruti.

« Cicéron c’est Poincaré », disait ce crétin, et ça le faisait beaucoup rire. Pas mal d’humoristes contemporains rigolent beaucoup, eux aussi, des propres conneries qu’ils débitent à la télé et à la radio.

Une secrétaire d’État de Macron-qui-n’est-pas-Poincaré a défini ses « priorités ».  Parmi lesdites priorités, cette dame, qui pour la toute petite Histoire s’appelle Mme Schiappa, on trouve – je cite – la « lutte contre le harcèlement de rue ».

La dame Schiappa souhaite que les « policiers de proximité qui seront recrutés au cours du quinquennat » – un emploi d’avenir ? –  verbalisent et condamnent à des amendes « immédiates » les actes dits « sexistes » (harcèlement, injures). Elle veut par exemple que « toutes les politiques d’urbanisme comportent un volet concret de prévention des violences sexuelles et sexistes ».

Il y a des choses qui m’échappent. Je prends un exemple.

La phrase « Je voudrais que tu susses quelque chose » est une phrase parfaitement correcte, grammaticalement correcte. Conforme à la grammaire française de 2017. En d’autres termes, il n’y a à mon sens évidemment aucun délit à s’adresser à une passante et à lui dire: « Je voudrais que tu susses quelque chose ».

Il convient que les banlieues le sachent (et le gouvernement Macron peut-il ne pas souhaiter que l’on améliore le niveau des banlieues en langue française?) : il n’y a évidemment aucun délit à s’adresser à une passante et à lui dire: « Je voudrais que tu susses quelque chose ».

Il ne faut pas tutoyer les inconnues? Fort bien.

La phrase « Je voudrais que vous sussiez quelque chose » est une phrase parfaitement correcte, grammaticalement correcte. conforme à la grammaire française de 2017. En d’autres termes, il n’y a à mon sens aucun délit à s’adresser à une passante et à lui dire: « Je voudrais que vous sussiez quelque chose ».

Si un jour un policier de « proximité » souhaitait me « verbaliser », dans l’hypothèse où je dise « je voudrais que vous sussiez quelque chose » à une passante, il faudrait porter devant les tribunaux la question suivante :

1 Comment un policier de proximité peut-il démontrer que le verbe que j’ai utilisé (« susses », « sussiez ») ne serait pas l’imparfait du subjonctif du verbe savoir?

2 Comment une dame ainsi apostrophée  peut-elle démontrer que le verbe que j’ai utilisé (« susses », « sussiez ») ne serait pas l’imparfait du subjonctif du verbe savoir?

3 Le gouvernement Macron – qui est un gouvernement très important et dont on imagine d’avance la trace profondissime qu’il laissera dans l’Histoire – aurait-il par exemple l’intention de supprimer l’imparfait du subjonctif de la conjugaison du verbe « savoir » ?

4 Le gouvernement Macron sera-t-il le premier gouvernement où quelqu’un pourra subir une condamnation pour avoir employé l’imparfait du subjonctif du verbe « savoir »?

5 Un policier de proximité (niveau présumé, BEPC) aura-t-il le droit de me « verbaliser » si moi, qui ai reçu une voix à l’Académie française, j’emploie l’imparfait du subjonctif du verbe « savoir » ?

Si c’est rond c’est point carré et si Danton avait raison en affirmant avec une grande lucidité républicaine que « c’est dans les écoles nationales que l’enfant doit sucer le lait républicain » alors voilà, Monsieur le président Macron, Madame la Secrétaire d’Etat, et Madame la spécialiste du viol Flavie Flament, ce que je voulais aujourd’hui que vous sussiez.

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s