Ignoble et immonde, le harcèlement contre David Hamilton

 

QUAND DAVID HAMILTON CRAIGNAIT POUR SA VIE… UN MOIS AVANT SON TELLEMENT CURIEUX « SUICIDE »

***

Formidable puissance médiatique de Poupette née Lecanu divorcée Flament divorcée Castaldi…

Un livre médiocre qu’elle a signé, un bouquin mal écrit, pauvrement écrit, présenté comme « roman », est devenu un téléfilm de « fiction » (écrit ou co-écrit par la même), et aurait conduit (me dit-on) environ 4 millions de téléspectateurs devant les écrans…

L’Histoire, en train de s’écrire

4 millions de téléspectateurs ont donc assisté à cette « vengeance » (à titre posthume qui plus est!) contre un artiste qui fut et demeure le plus grand photographe de la seconde moitié du Vingtième Siècle, mais ne peut plus se défendre puisqu’il est mort…

Une « vengeance » aussi, contre la mère de Poupette Lecanu, une dame dont on aimerait bien entendre les arguments (et à laquelle mon ami et éditeur Jean-Pierre Fleury vient d’ailleurs d’écrire une lettre pour l’assurer de son – et de notre – soutien).

L’histoire est en train de s’écrire

Livre et film qui bénéficient d’un soutien médiatique absolument étonnant, pour ne pas dire grotesque et inquiétant – mais qui manifeste de quels prodigieux appuis bénéficie la dame Poupette née Lecanu divorcée Flament divorcée Castaldi…!

Nous, du blog « En défense de David Hamilton », nous avons modestement battu hier, pour la deuxième fois cette semaine, notre record absolu de vues du blog en un seul jour. Des dizaines d’internautes ont aussi « retweeté » nos articles.

Roland Jaccard (qui, je le rappelle, a préfacé mon livre « C’est David Hamilton qu’on assassine« ) vient de consacrer une vidéo au journal « Causeur » de cette semaine, qui consacre sa « une » à l’immonde chasse à l’homme actuellement mise en oeuvre par le harcèlement des féministes (ou supposées telles).

C’est ici :

Tout pareillement, Jean-Pierre Fleury, docteur en sociologie de l’Université de Nantes, poursuit sur son blog « Lequichotte » sa collaboration intellectuelle à notre entreprise de défense de David Hamilton.

*

A part ça, rien ou pas grand-chose… Quand nous essayons de demander un peu d’aide, un tout petit peu d’aide pour nous soutenir dans ce débat intellectuel au sujet de David Hamilton, en général nous ne recevons pas de réponse mais nous heurtons, comme toujours, au même habituel égoïsme humain trop humain. Dans toutes les batailles, les rats quittent le navire…

Photo (carte postale) de Gunter Sachs

Moi, imperturbable, je continue et j’entends continuer mes recherches au sujet de la mort si curieuse de David Hamilton. Le 14 décembre 2017, j’ai déposé ma candidature à l’Académie française, « au nom de David Hamilton ».

C’est de David Hamilton que je parlerai et que je parle aux académiciens avec lesquels je suis en contact épistolaire, voire ceux qui m’accorderont une visite (comme on le sait, ces visites sont « secrètes », de par le règlement de l’Académie française).

Je ne suis certes pas un inconnu à l’Académie française, où j’ai reçu une voix en 2003. Académie française qui avait placé sous son patronage la « Nouvelle Revue de Paris » à laquelle je collaborais jadis.

 

Publicités

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article, publié dans David Hamilton, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s