Démence sénile du monde moderne: balance ta pipe sulfureuse…

On se demande – en tout cas, je me demande – où s’arrêtera la démence moderne, qui est une démence à la fois bi-millénairement sénile et précoce. Aujourd’hui, j’allais dire étrangement, aucune actrice n’a « révélé » avoir été « violée » il y a quarante ou cinquante ans. En revanche, à en croire une gazette de caniveau, une certaine Jamie Luner, actrice (ayant interprété Lexi Sterling dans « Melrose Place ») a été « accusée » d’avoir prodigué une fellation.
Selon Voici, « la jeune femme est accusée de mauvaise conduite envers un homme… mineur à l’époque ».
Le « sulfureux épisode » (je cite toujours Voici)  « aurait eu lieu il y a environ vingt ans, en 1998, alors que Jamie Luner était âgée de 26 ans ».

Diantre, « l’épisode sulfureux »! Dans ma naïveté, je pensais que l’épithète plus appropriée au substantif fellation fût spermatique. Mais voilà, la fellation en question aurait été, selon Voici, sulfureuse.

Voici poursuit : « On ignore si la « victime » lui avait donné carte blanche à l’époque mais le jeune homme à qui elle a fait une fellation était mineur au moment des faits. Désormais trentenaire, et pour l’instant anonyme, il a décidé de dénoncer son comportement inapproprié auprès de la police départementale de Los Angeles ».

Diantre. A en croire Voici, voilà donc un jeune trentenaire, anonyme, qui « dénonce » (après prescription) à la police une fellation qui lui aurait été prodiguée il y a  vingt ans. Voilà donc un monsieur qui considère la fellation (en tant que fellation, ou parce que « sulfureuse »?) comme un acte « inapproprié ». Décidément, pour se faire un peu de pub, ces cervelles creuses et ces minables ne savent plus quoi inventer. Tout ça est d’un ennui mortel. Il faudrait que tout ce petit monde songe à se renouveler.

Et puis, que d’histoires pour une petite pipe qui, sulfureuse ou pas, n’est même pas un acte sexuel, selon le fin connaisseur Bill Clinton !

Plus de rapports sexuels, et plus de fellations sans une autorisation signée devant le notaire. A conserver soigneusement pendant au moins quarante ans. Et si ensuite des messieurs vont aux putes, hop, condamnés, la prostitution c’est pas « bien ». Baise Bobonne ton épouse, homme libre, et pas de sexe si ce n’est pour enfanter sinon je le dis au curé!

Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s