Auguste Rodin et la puberté virginale des Jeunes Filles; David Hamilton; et « Les jeunes filles ont l’âge de mon exil »

Magazine Photo, en couverture: « Dawn » Dunlap par David Hamilton

La troisième édition de mon recueil poétique « Les jeunes filles ont l’âge de mon exil » (première édition, 2010; deuxième édition, printemps 2016) est attendue d’ici peu (printemps 2018).

Avant le 15 juin 2018, c’est (quasiment) certain.

Couverture de « MInolta Mirror », édition 1979, spécial David Hamilton (18 pages, avec un entretien de plusieurs pages).
PHOTO DAVID HAMILTON.

J’aurais pu placer en exergue de mon livre ces mots extraordinaires de justesse, et trop peu connus, d’Auguste Rodin en ce texte admirable: ( https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Art_(Rodin)/La_Beaut%C3%A9   ) :

« La vraie jeunesse, celle de la puberté virginale, celle où le corps, plein de sève toute neuve, se rassemble dans sa svelte fierté et semble à la fois craindre et appeler l’amour, ce moment-là ne dure guère que quelques mois » (Auguste Rodin)

Revue « Show ». Années 1970. A droite, on aperçoit David Hamilton.

 

Puisque « Les Jeunes Filles ont l’âge de mon exil » est un ouvrage en quelque sorte david-hamiltonien, cette troisième édition a été dédiée par mes soins à la mémoire de David Hamilton ainsi qu’à  Roland Jaccard.

Le tirage est limité, comme l’avait été celui de la deuxième. Ce sera une vraie rareté pour bibliophiles.

*

Un excellent poète parisien, qui a dirigé plusieurs revues de poésie, m’avait écrit il y a quelque temps que d’après lui, « Les jeunes filles ont l’âge de mon exil » est l’un des tout meilleurs recueils de poèmes depuis des dizaines d’années.

Ce livre sera réservé  à de rarissimes personnes.

J’ai en effet renoncé de proposer des livres à la vente, puisque les livres ne se mangent pas et que la plupart de nos contemporains ne savent plus lire. Cela m’évite aussi d’avoir à recevoir des explications ampoulées provenant de parfaits avares qui dépensent cependant des trésors de dialectique en explications filandreuses et ampoulées, que personne et surtout pas moi ne leur demande, pour justifier qu’ils ne puissent en aucune façon glisser une main au fond de leurs poches pour y saisir, entre les oursins qu’ils y élèvent, un billet de dix euros. Braves gens…

Tous les exemplaires de la troisième édition ont d’ores et déjà été attribués – exclusivement  -à des écrivains, à des poètes et à des gens que je suppose capables de lire et même de comprendre ce qu’ils lisent.

Le livre est donc de nouveau épuisé.

Rare: l’une des photographies de David Hamilton dans Playboy (édition américaine) de décembre 1974.

On en trouvera des extraits sur ce blog, ici :

https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2018/03/15/la-fin-des-belles-fetes-poeme/

Et là :

https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2018/04/15/hommage-a-david-hamilton-15-avril-2018/

Portrait de David Hamilton

 

 

 

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Auguste Rodin et la puberté virginale des Jeunes Filles; David Hamilton; et « Les jeunes filles ont l’âge de mon exil »

  1. Merci ! Et si pertinente la citation de Rodin. Amiel disait à peu près la même chose !

    Chaleureusement, r.

    Envoyé de mon iPhone

    >

    Aimé par 1 personne

Les commentaires anonymes, injurieux, inintéressants, hors sujet ou qui se répètent passent directement à la poubelle. Les abonnés et les autres sont priés de LIMITER le nombre de leurs commentaires. MERCI. D'avance.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s