Philosophie de la Jeune Fille (automne 2018), un peu à la façon du « Catalogue chronologique et descriptif des femmes avec qui j’ai couché » de Pierre Louÿs

SUR YOU TUBE

Philosophie de la Jeune Fille

un peu à la façon du

Catalogue chronologique et descriptif des femmes avec qui j’ai couché,

de Pierre Louÿs
*

Mon prochain livre
avance bien (parution, automne 2018)

Je continue à travailler au nouveau livre que je prépare (et dont la date de publication est loin d’être fixée), qui parlera de David Hamilton, de sa Philosophie de la Jeune Fille, de Dawn Dunlap, de Lolita, de Roland Jaccard, de ma propre existence et de beaucoup, beaucoup, beaucoup d’autres sujets.

Au mieux, j’achèverai l’écriture de l’ouvrage au mois de septembre 2018. Telle est en tout cas mon intention.

Je prendrai mon temps afin d’offrir à mes lecteurs un livre à la fois drôle, émouvant et instructif.

Le livre, sauf exceptions absolument rarissimes, sera réservé aux souscripteurs. Tirage limité, pour bibliophiles.

Les personnes intéressées par la lecture de ce livre sont donc priées d’entrer en contact avec le blog, au moyen d’un commentaire, ou encore par courriel.

Nous ne pouvons apporter de réponses à tout un chacun que dans la limite de notre temps.
On ne répond pas, évidemment, aux courriels hors sujet, émanant de mauvais plaisants ou encore d’illettrés (ici, en effet, on respecte la langue française).

*

Canal YOU TUBE

Par ailleurs, nous renvoyons à notre canal YOU TUBE « En défense de David Hamilton », dont le nombre d’abonnés fluctue – vous pouvez  vous y abonner:  https://www.youtube.com/channel/UCS6eEThmk3qmh7Q9GTbGrKQ

« J’aimais bien David Hamilton de quelques années mon aîné, que je croisais parfois boulevard Montparnasse. Ses photos avaient bercé mon adolescence. Et personne n’y voyait rien d’obscène. Les plus grands artistes avaient travaillé avec lui et même Alain Robbe-Grillet avait signé un livre : Rêves de jeunes filles avec Hamilton dont la notoriété s’étendait au monde entier. Il y régnait un érotisme doux, presque chaste, qui n’offusquait personne. Ses films, en revanche, passaient inaperçus : le photographe avait éclipsé le cinéaste dont on retiendra néanmoins Laura ou les ombres de l’été avec Dawn Dunlap actrice à laquelle Olivier Mathieu a rendu un bel hommage dans Le Portrait de Dawn Dunlap« .

(Roland Jaccard, dans « Causeur« )

*

ROLAND JACCARD https://www.causeur.fr/david-hamilton-flavie-flament-philosophie-149372

ROLAND JACCARD http://www.roland-jaccard.com/2018/02/02/david-hamilton-flament-glose/

DANIEL FATTORE : http://fattorius.blogspot.fr/2017/11/un-photographe-sous-loeil-dun-ecrivain.html

DANIEL FATTORE : http://fattorius.blogspot.fr/2017/06/notes-sur-le-portrait-de-dawn-dunlap.html

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Les commentaires anonymes, injurieux, inintéressants, hors sujet ou qui se répètent passent directement à la poubelle. Les abonnés et les autres sont priés de LIMITER le nombre de leurs commentaires. MERCI. D'avance.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s