L’un des livres les plus émouvants, drôles, originaux que l’on puisse imaginer

Voici septembre. Mon prochain livre comporte quinze chapitres (la plupart dix fois plus longs que les « romans » en vente dans les meilleurs supermarchés).

J’en ai donné trois (les trois premiers) en lecture à trois amis. L’un d’eux – un intellectuel de valeur – m’a écrit hier: « Tu t’es surpassé ». C’est gentil (les trois premiers chapitres sont en phase de correction), merci pour le compliment. Je ne suis pas mécontent de moi, en effet. D’autant que mes yeux ne vont pas bien et que c’est un livre écrit, en quelque sorte, avec l’énergie du désespoir.

Effectivement, je pense que par son contenu philosophique et érotique, par son étude de la Philosophie de la Jeune Fille chez David Hamilton, et par ses révélations sur le micro-milieu germanopratin, nous allons avoir ici l’un des livres de mémoires les plus émouvants, drôles, originaux, que l’on puisse imaginer.

J’ai entendu à la radio, aujourd’hui, un petit crétin d’écrivaillon moderne qui expliquait (sic) que « les mémorialistes d’Ancien Régime écrivaient pour eux-mêmes ».

C’est mon ambition: écrire pour moi, pour quelques écrivains, pour quelques pairs, pour quelques jeunes filles.

Voilà donc un livre de perle qui sera strictement réservé aux êtres de perle.

Quant aux gens trop radins, trop incultes ou trop bêtes (j’hésite parfois entre ces options, qui ne s’excluent pourtant pas forcément les unes les autres) pour s’extraire trois euros de la poche afin de lire un livre exceptionnel, je laisse imaginer le profond et cordial mépris que j’ai à leur égard. C’est un mépris amusé, cependant, et il convient que je remercie, encore une fois et plus que jamais, les imbéciles. Les imbéciles sont nés pour me faire rire et, à ce titre, qu’ils soient assurés de mon éternelle et profonde gratitude!

Si tout va bien, je pense que l’imprimeur pourrait commencer à travailler à l’impression du livre vers le 15 septembre.

Je remercie, naturellement, les rarissimes personnes qui m’ont promis de participer à la souscription.  Il n’est d’ailleurs pas exclu que je les remercie aussi à la fin de mon ouvrage (à l’exclusion de ceux qui souhaiteront rester anonymes).

Publicités

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s