Archives mensuelles : octobre 2018

Je crie à toutes filles mercis : on en parle déjà

Après l’écrivain Roland Jaccard  https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Jaccard   sur You Tube, c’est au tour du grand photographe allemand Max Stolzenberg de publier ce merveilleux article sur mon livre « Je crie à toutes filles mercis« . http://maxstolzenberg.com/2018/10/28/je-cries-a-toutes-filles-mercis-and-two-other-erotic-novels-of-olivier-mathieu/ *** EXTRAIT, choisi par Max Stolzenberg, DE … Lire la suite

Publié dans David Hamilton | Laisser un commentaire

The immortality of Bilitis – Die Unsterblichkeit von Bilitis

  Max Stolzenberg suscite  un peu la même émotion que j’éprouve en écoutant la Septième Symphonie de Beethoven dans la meilleure version que j’en connaisse (Berliner Philharmoniker, sous la direction de Wilhelm Furtwängler, Berlin, 31 octobre 1943). Pierre Louÿs n’a … Lire la suite

Publié dans David Hamilton | Laisser un commentaire

Le code de plus en plus distendu de la conjugalité…

La société d’aujourd’hui est celle où l’absence de pensée, l’absence de débats réels, l’absence d’intellectuels dignes de ce nom se mesure entre autres au nombre effarant d’émissions télévisées ou des ânes s’entretiennent avec d’autres ânes sous la houlette d’un âne … Lire la suite

Publié dans David Hamilton | Laisser un commentaire

For the birthday of Dawn Dunlap, Flower of David Hamilton’s Flowers

28 octobre 2018   Le Portrait de Dawn Dunlap https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45239061h * Daniel Fattore: http://fattorius.blogspot.com/2017/06/notes-sur-le-portrait-de-dawn-dunlap.html * BIBLIOTHEQUE NATIONALE, PARIS : https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb17125892m * Roland Jaccard FLAVIE FLAMENT, SI PROCHE DE VALÉRIE SOLANAS….

Publié dans David Hamilton | Tagué , , | Laisser un commentaire

Les jeunes filles au bain de David Hamilton

« Il n’eut qu’à fermer les yeux pour revoir le grand lavabo d’acajou massif, l’armoire à glace, le bain de pieds en cuivre rouge, le tire-bottes debout dans l’angle »… Roger Martin du Gard, Les Thibault, Épilogue, 1940.

Publié dans David Hamilton

Dans une société qui a renié David Hamilton, nul ne peut vraiment s’étonner du consternant manque de goût de nos contemporains.

Mon livre « Je crie à toutes filles mercis » est paru, et – grâce à son tirage exceptionnellement important, pour moi, de deux mille exemplaires – déjà largement diffusé en France, Italie, Suisse, Allemagne. Aujourd’hui, personne n’est obligé d’avoir du goût. … Lire la suite

Publié dans David Hamilton | Laisser un commentaire

L’écume inconnue et les cieux de David Hamilton

 Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres. D’être parmi l’écume inconnue et les cieux ! (Mallarmé)

Publié dans David Hamilton | Laisser un commentaire