Un magnifique article de Roland Jaccard au sujet de « Je crie à toutes filles mercis »

Roland Jaccard

Le grand écrivain suisse Roland Jaccard vient de publier ce matin sur son blog une recension, qui me touche profondément, au sujet de « Je crie à toutes filles mercis« :

OLIVIER MATHIEU DIT MERCI À TOUTES LES FILLES…

*

Il doit être bien difficile, en France, en 2018, de placer un article sur mon livre dans la lamentable presse française d’aujourd’hui.

Il me fait plaisir qu’un critique – et en plus, Roland Jaccard! un véritable écrivain! denrée rare! – trouve mon livre excellent.

Tout cela aussi confirme l’existence -déjà dénoncée jadis par David Hamilton –  de la censure en France.

*

En privé, un universitaire italien m’a aussi écrit : « Ton livre me semble écrit par un grand écrivain du dix-huitième siècle français qui emploierait parfois le vocabulaire de Frédéric Dard! Imparfaits du subjonctif et imprécations. Remarquable mélange. En donnant le Goncourt à un Mathieu, ils ont juste fait erreur sur le prénom. Au fond, tu as toujours été un nostalgique. D’abord d’époques lointaines que tu n’avais pas vécues, aujourd’hui de David Hamilton dont, pendant la plus grande partie des années 1970, tu ignorais l’existence ».

Couverture du livre « Je crie à toutes filles mercis »

Mon livre « Je crie à toutes filles mercis«  est largement diffusé en Italie (plusieurs centaines d’exemplaires), en Allemagne, en Suisse, en Belgique et, naturellement, surtout en France. Quelques dizaines d’exemplaires, aussi, en Espagne.

*

Bibliothèque nationale de Paris

A la Bibliothèque Nationale de Paris, notice n° FRBNF45612065 :

https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45612065g

*

Tôt ou tard, d’ici quelques semaines, je prononcerai une conférence au sujet de ce livre en Italie (pays où j’ai tenu des dizaines de telles conférences littéraires, depuis 2014).

Quatrième de couverture

*

Pour le reste, grand silence des serviles aux ordres des éditeurs médiocres et des écrivaillons de la bien-pensance…

*

Il y a eu aussi cette vidéo de Roland Jaccard, sur You Tube.

 

*

Photographie de Max STOLZENBERG, ami de David Hamilton. Photo empruntée au site http://maxstolzenberg.com/, auquel nous renvoyons

Il y a eu aussi de très beaux, je dirais même somptueux articles du jeune et talentueux photographe allemand  Max Stolzenberg, en Allemagne.

Cliquez sur (1):

http://maxstolzenberg.com/2018/10/28/je-cries-a-toutes-filles-mercis-and-two-other-erotic-novels-of-olivier-mathieu/

Cliquez aussi sur (2) :

http://maxstolzenberg.com/2018/10/19/new-book-by-well-known-french-writer-olivier-mathieu-to-be-published-soon/

Photo de Max Stolzenberg, photographe allemand, ami de David Hamilton. Emprunté au site : http://maxstolzenberg.com/

*

De la sorte et malgré le mauvais goût général dans lequel a sombré depuis longtemps ce malheureux continent que l’on appelle encore « Europe », mon livre « Je crie à toutes filles mercis » a quand même été lu par des centaines de personnes, tandis que les visiteurs d’un grand nombre de blogs (et, en outre, les visiteurs de mon canal You Tube « En défense de David Hamilton« ) ont été mis au courant de cette parution…

Voyons si quelque journal voire quelque blog auront  le bon goût littéraire (faut-il dire: le courage?…), dans les prochaines semaines, de parler d’un ouvrage qui rend entre autres hommage, dans son quatorzième et dernier chapitre, à la Philosophie de la Jeune Fille chez David Hamilton

Sinon, ma foi, tant pis. Il faudra attendre quelques dizaines d’années pour que quelqu’un découvre, peut-être, les mémoires les plus originaux parus depuis très, très longtemps

*

Rappelons quelques articles parus au sujet de précédents livres.

Passage à niveau, roman, 2008, recension de Daniel Fattore:

http://fattorius.over-blog.com/article-22166799.html

Voyage en Arromanches, roman, 2010: recension de Daniel Fattore ici :

http://fattorius.over-blog.com/article-une-adolescence-a-marly-le-roy-62612963.html

Le Portrait de Dawn Dunlap, 2017, recension de Daniel Fattore ici :

http://fattorius.blogspot.com/2017/06/notes-sur-le-portrait-de-dawn-dunlap.html

C’est David Hamilton qu’on assassine, avec une préface de Roland Jaccard; recension de Daniel Fattore ici :

http://fattorius.blogspot.com/2017/11/un-photographe-sous-loeil-dun-ecrivain.html

*

Dawn Dunlap à la BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE PARIS :

https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb17125892m

Le Portrait de Dawn Dunlap, article de Roland Jaccard sur le site du journal Causeur:

https://www.causeur.fr/david-hamilton-flavie-flament-philosophie-149372

LE BLOG DE ROLAND JACCARD :

http://www.roland-jaccard.com/2018/02/02/david-hamilton-flament-glose/

Amiel, par Roland Jaccard :

http://www.sergesafranediteur.fr/dankala-isabelle-sivan-en-librairie-le-11-janvier-2018-5/

*

David Hamilton suicidé, mais par qui? Article de Roland Jaccard dans le Service littéraire.

Roland Jaccard dans « Le service littéraire », avril 2018, n° 116.

*

Mes amis et lecteurs peuvent rédiger, s’ils le désirent, après lecture, une recension de mon livre « Je crie à toutes filles mercis« , et me la soumettre pour une (éventuelle) publication sur ce blog.

Publicités

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s