Jeunes filles de David Hamilton, cambrant les rondeurs splendides de leurs reins…

« Et tandis que Cypris passe, étrangement belle,
Et, cambrant les rondeurs splendides de ses reins,
Étale fièrement l’or de ses larges seins
Et son ventre neigeux brodé de mousse noire,
– Héraclès, le Dompteur, qui, comme d’une gloire,
Fort, ceint son vaste corps de la peau du lion,
S’avance, front terrible et doux, à l’horizon! »

(Rimbaud)

*

 

« Et cambrant les rondeurs splendides de ses reins« , illustration de ce vers de Rimbaud (« Soleil et chair ») par DAVID HAMILTON, 30 AVRIL 1974, IMPRIMERIE WALTHERDRUCK, FRANCFORT (R.F.A.), EDITIONS ROBERT LAFFONT (PARIS).

« Cécilia se déguise« , par DAVID HAMILTON, 30 AVRIL 1974, IMPRIMERIE WALTHERDRUCK, FRANCFORT (R.F.A.), EDITIONS ROBERT LAFFONT (PARIS).

« Les bas de soie blancs« , par DAVID HAMILTON, 30 AVRIL 1974, IMPRIMERIE WALTHERDRUCK, FRANCFORT (R.F.A.), EDITIONS ROBERT LAFFONT (PARIS).

« Sinueuse beauté », par DAVID HAMILTON, 30 AVRIL 1974, IMPRIMERIE WALTHERDRUCK, FRANCFORT (R.F.A.), EDITIONS ROBERT LAFFONT (PARIS).

 

Publicités

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s