Les aventures d’une (ou de maintes) midinette(s) blondinette(s) à Cap d’Agde

Il y a eu des gens pour aller en vacances à Cap d’Agde bien avant David Hamilton.

Voyez cette carte postale de 1959.

1959

Et cette autre de 1962.

1962.

Précisons que toutes les illustrations de cet article sont des cartes postales, publiées par des éditeurs de cartes postales, présentes à l’époque dans toutes les librairies et dans tous les magasins de Cap d’Agde, envoyées ensuite par la poste – et imprimées  par conséquent à des dizaines de milliers d’exemplaires.

Aucune photo de cet article n’est de David Hamilton.

*

On a d’abord des cartes postales disons « classiques » avec des blondes et des blondinettes qui montrent leurs nichons. Cartes postales banales, pour lesquelles posaient volontiers les vacancières d’alors.

Sur certaines photos, prises de (bas du) dos, il est très facile d’imaginer à ces fessiers le visage de n’importe quelle adolescente de l’époque.

Deux exemples où il pourrait s’agir de n’importe quelle Miss d’alors.

D’autres exemples, encore, de telles cartes postales.

Ce sont des exemples plus intéressants, et (parfois) moins « commerciaux » que les précédents, parce qu’il s’agit généralement de photographies prises quasiment au hasard, dans la vie réelle. Le photographe n’avait guère qu’à se promener sur la plage pour trouver des modèles.

On retire un peu de tout cela l’impression que toutes ces jeunes filles blondes n’étaient, d’une certaine façon, qu’une seule jeune fille blonde.

Les photographes médiocres faisaient une carte postale banale. D’autres se rapprochaient en revanche de quelque chose d’artistique.

Il faudra attendre le seul David Hamilton, pour qu’il s’agisse à tout jamais d’art à part entière.

Ce sera lui qui prêtera, à des jeunes filles sans cela interchangeables, grâce à ses photographies, au moins une apparence de personnalité individuelle.

 

 

 

 

Publicités

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s