Le « suicide » de David Hamilton est-il, lui aussi, un secret d’Etat?

Je me souviens très bien de l’affaire Boulin. Disons tout de suite que je suis de ceux qui n’ont jamais cru dans la thèse « officielle », celle du suicide. Presque quarante ans ont passé. On n’a pas beaucoup avancé. Et il semble qu’aujourd’hui, au début de 2019, le président du tribunal de grande instance de Versailles ait saisi un deuxième juge d’instruction pour… enquêter sur les circonstances de la mort de Robert Boulin. Mieux vaut tard que jamais, non?

Ministre du Travail sous Valéry Giscard d’Estaing, le cadavre de Robert Boulin avait été retrouvé dans environ quarante centimètres d’eau, dans un étang de la forêt de Rambouillet. C’était le 30 octobre 1979. La justice de l’époque avait conclu à un « suicide », exactement comme elle l’a semble-t-il fait, en novembre 2016, en ce qui concerne David Hamilton. Ce qui montre comment l’esprit vient parfois aux juges.

Cette même justice avait alors ouvert – en 2015… – une « information judiciaire » pour enlèvement, séquestration et assassinat. Quarante ans après. Si tels sont les délais nécessaires, en France, alors on pourrait ouvrir une enquête sur la mort de David Hamilton aux alentours de 2056. Mieux vaut tard que jamais, non?

Robert Boulin a laissé une fille qui, selon la presse, ne croit pas à la thèse officielle du « suicide ». Exactement comme nous, au blog « En défense de David Hamilton », nous ne croyons pas au « suicide » de David Hamilton. A part que nous n’avons aucun lien de parenté avec lui.

Fabienne Boulin semble convaincue que son père ait été la victime d’un assassinat politique (on était à l’époque de la création du RPR par Jacques Chirac).

« Force est de constater que l’information judiciaire est au point mort depuis au moins deux années », s’est plaint son avocate, Maître Marie Dosé. Car on attend toujours qu’une reconstitution ait lieu ou que l’Etat ouvre ses archives. Mieux vaut tard que jamais et, en attendant, buvons de l’eau fraîche.

« Il y a plus qu’urgence, confie Fabienne Boulin (citée par la presse). Nous avons réclamé l’audition de personnes qui sont mortes depuis et n’ont pas pu être entendues ou qui ne sont plus en état de l’être. C’est honteux ! »

Dans l’Affaire Robert Boulin, on connaît au moins  le nom du médecin légsite: le docteur Daniel Jault. C’est lui qui avait effectué une autopsie de Robert Boulin. « A l’évidence, il avait reçu des chocs sur la face, a-t-il révélé à France Inter dès 2013. Personnellement, je ne me suis jamais dit que c’était un suicide. »

Effectivement, se suicider dans un étang n’est pas quelque chose de drôle, mais de tragique. Mais se frapper soi-même avant de se noyer, c’est plus qu’étrange.

Un peu comme David Hamilton. S’asphyxier dans un sac de plastique, c’est tragique aussi. Mais le faire après avoir déclaré que l’on craignait pour sa vie, et en laissant la porte du studio ouverte, et au moment où on allait porter plainte devant la justice pour diffamations et insultes diverses, ça devient presque cocasse, comme version des faits.

Pour Robert Boulin,on attend la vérité depuis quarante ans. Et, en quarante ans, bien sûr, d’honnêtes et mystérieux (je plaisante) personnages, aujourd’hui à la retraite, « ne sont plus en état d’être entendus »…

En ce qui concerne David Hamilton, je connais personnellement des écrivains en France, des journalistes indépendants dans plusieurs pays, des amis intimes du photographe qui pensent, comme moi, que David Hamilton a été assassiné.

La presse n’a encore jamais révélé le nom du médecin légiste qui a examiné le corps de David Hamilton. C’est un secret? Un secret d’Etat? D’ailleurs, il n’y a eu aucune communication officielle des résultats de l’autopsie. Ne parlons pas d’une contre-autopsie…

Par bonheur, il suffit d’attendre un peu. Vers 2056, la justice ordonnera peut-être, en sa célérité, l’ouverture d’une « enquête »…

Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s