Ma dette à l’égard de David Hamilton: les bouches des taiseux se délient à grande vitesse

Bien qu’il n’y ait pas eu d’enquête lors de la mort de David Hamilton, ou pas d’enquête très sérieuse, ou en tout cas que le grand public n’ait pas eu l’heur d’en connaître les résultats officiels, le front des taiseux se fissure. Oui, les bouches se délient. Elles se délient à vitese grand V.

Dans un roman policier (et, au fond, la vie est le plus grand des romans policiers), un enquêteur dirait :

  • « If there are several people involved in the murder (and I think so) than it will be much easier to solve the puzzle because you would only have to put pressure on all of them. The one who has to fear the least, the one who is only involved with a minor role will break first. The only question is, how can we gain the pressure on them to the maximum?« 
  • « S’il y a plusieurs personnes impliquées dans le meurtre (et je pense que oui), il sera beaucoup plus facile de résoudre le casse-tête car il vous suffira de faire pression sur elles. Celui qui doit craindre le moins, celui qui n’est impliqué que dans un rôle mineur va casser en premier. La seule question qui se pose est la suivante: comment pouvons-nous exercer une pression maximale sur eux? »

C’est une excellente question. Nous n’allons pas relâcher la pression.

Personnellement, j’ai une dette vis-à-vis de David Hamilton. David Hamilton, l’oeuvre de David Hamilton, ce fut une partie du décor mental de ma jeunesse.

Et c’est pour cette raison que, le 26 novembre 2016 au matin, quand j’ai appris sa mort, et que j’ai immédiatement compris que rien ici n’était aussi simple que ce que racontait la presse, je me suis promis que j’y verrais clair. J’y verrai clair.

Bientôt, donc, ici (et sur les blogs qui republient mes articles, pour en augmenter l’audience), un prochain grand article.

 

Publicités

A propos defensededavidhamilton

On est prié de demander une autorisation explicite et écrite AVANT de republier, sur Internet ou ailleurs, des articles de ce blog. Toute republication effectuée sans autorisation n'a pas notre consentement.
Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s