Jeffrey Epstein et David Hamilton

Je n’avais jamais entendu parler, jusqu’à ces jours derniers, de Jeffrey Epstein. Je ne sais rien de lui. Je ne peux que lire, comme tout le monde, ce que la presse en dit. En vérité, l’affaire m’intéresse simplement par rapport à David Hamilton. Les deux hommes, en effet, sont tous deux censés être morts par suicide. Voyons s’il y a des points communs entre leurs morts tragiques.

JEFFREY EPSTEIN. Le 10 août 2019, l’administration pénitentiaire fédérale américaine a annoncé le « suicide par pendaison » de Jeffrey Epstein dans une cellule du Metropolitan Correctional Center.

DAVID HAMILTON. En ce qui concerne David Hamilton, les autorités françaises n’ont rien annoncé du tout.

JEFFREY EPSTEIN. Le procureur de New-York, Geoffrey Berman, a évoqué pour Jeffrey Epstein un suicide «apparent ».

DAVID HAMILTON. Pour ce qui est de David Hamilton, la presse a évoqué la piste « privilégiée » d’un suicide.

JEFFREY EPSTEIN. L’annonce du décès de Jeffrey Epstein a suscité beaucoup de questions dans l’opinion publique aux États-Unis, d’autant plus qu’il aurait fait il y a quelque temps une première tentative de suicide. Cette mort, survenue en prison, et s’agissant d’un détenu qui aurait dû être placé sous surveillance spéciale, a été dès lors perçue par une partie de l’opinion publique américaine comme un moyen pour de nombreuses personnalités d’échapper à des accusations ou à des poursuites.

DAVID HAMILTON. On comprend à quel point est tombée la France. Même l’opinion publique américaine à l’occasion de l’affaire Epstein a compris qu’il convenait de se poser des questions. En France, pour David Hamilton, encéphalogramme plat de l’opinion publique.

JEFFREY EPSTEIN. En tout cas, Jeffrey Epstein a eu droit, après sa mort, à ce que deux enquêtes soient ouvertes, une par le FBI et une autre par l’Inspecteur général du département de la Justice des États-Unis.

DAVID HAMILTON. Pour David Hamilton, pas d’enquête.

JEFFREY EPSTEIN. Les premiers résultats de l’autopsie n’ont fait que renforcer les questionnements autour de la mort de Jeffrey Epstein. Rassurons-nous, on va avoir maintenant, comme d’habitude, les « confirmations » officielles qu’il s’agissait d’un « suicide ». Quant à tous ceux qui penseront le contraire, on verra en eux d’odieux « théoriciens du complot ».

DAVID HAMILTON. En France, aucun médecin légiste ne s’est exprimé publiquement au sujet de la mort de David Hamilton.

 

Sur Jeffrey Epstein, lire ce joli « billet du vaurien » de Roland Jaccard citant Gabriel Matzneff, ici:

https://leblogderolandjaccard.com/2019/08/16/le-billet-du-vaurien-celui-qui-se-declare-heureux/

Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jeffrey Epstein et David Hamilton

  1. Roland Jaccard dit :

    Bien vu !

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s