David Hamilton, créateur d’un Monde de la Jeune Fille sans égal

Merci, cher David Hamilton, pour les images mythiques, inoubliables, sublimes de vos albums. Celles par lesquelles vous avez créé une oeuvre esthétique, une « comédie humaine » digne de Balzac – à part que votre monde à vous était la jeune fille.

Vous avez laissé votre empreinte – majeure – dans le monde de l’Art, vous avez été – je pense – le plus grand photographe de la fin du vingtième siècle. Ou bien la postérité s’en rendra compte, ou alors cette postérité sera tellement insignifiante que ce sera sans importance.

Merci, David Hamilton, magicien de la photographie, grand Poète, et philosophe de la Jeune Fille.

 

Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour David Hamilton, créateur d’un Monde de la Jeune Fille sans égal

  1. bernhardidler dit :

    Die Bilder werden die Jahrhunderte überdauern. Man wird sie noch kennen, wenn Hamiltons Feinde längst vergessen sind.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s