Coronavirus : n’est-il point temps d’enfin imposer l’obligatoriété du tampon (qu’on veuille le dire anal, rectal ou fécal) en France? 

Écouvillon anal: utilisez un coton-tige stérile pour insérer délicatement 3 à 5 cm dans l’anus, puis retirez-le délicatement, placez-le immédiatement dans un tube d’échantillonnage à bouchon à vis extérieur de 15 ml contenant 3 à 5 ml de solution de conservation du virus, jetez la queue et tournez. Serrez le capuchon du tube.

*

Non! N’appelez pas les ligues de vertu! Ce qui précède n’est pas une abominable perversion sexuelle.

*

Il y a quelque chose dont on parle peu, me semble-t-il, en France. Ma foi, quand on parle peu de quelque chose en France (ou ailleurs), je suis là pour en parler. De quoi s’agit-il, cette fois?

Hum… Il s’agit des tampons destinés à savoir si vous êtes « positif » au « coronavirus« . Tampon nasal? Euh… Non… Je parle des tampons… euh… euh… hum… pardon… je… oui. Euh… Non, rien…

Vous insistez?

Des tampons rectaux! Voilà, je l’ai dit! (Euh, pour qui ne comprendrait pas le terme rectal, faut-il traduire? Euh… Bon… Des tampons… horresco referens… euh… des tampons dans ton cul).

Il existe des travaux (innombrables) sur la question. Je vous en cite quelques-uns. Commençons par les travaux scientifiques chinois (en langue anglaise).

Travaux chinois en anglais sur le tampon anal pour aider à la lutte contre le coronavirus

  •  Sur la revue Nature Medicine, article titré “Characteristics of pediatric SARS-CoV-2 infection and potential evidence for persistent fecal viral shedding” par des chercheurs du Guangzhou Women and Children’s Medical Center (Chine).
  • Chen Y et al. (2020) The presence of SARS-CoV-2 RNA in the feces of COVID-19 patients. (La présence de Covid 19 dans les fèces des patients. Euh, pour qui ne comprendrait pas le mot « fèces », je traduis: le caca).
  • Xiao F, Tang M, et autres. Evidence for gastrointestinal infection of SARS-CoV-2doi:10.1053/j.gastro.2020.02.055)
  • Gu J, Han B, et autres. COVID-19: Gastrointestinal manifestations and potential fecal-oral transmission. doi:10.1053/j.gastro.2020.02.054
  • Wei Zhang, Rong-Hui Du et Bei Li, Molecular and serological investigation of 2019-nCoV infected patients: implication of multiple shedding routes, in Emerging Microbes & Infections, volume 9, numéro 1, janvier 2020, pp. 386–389, DOI:10.1080/22221751.2020.1729071.

Quelques autres études scientifiques qui abordent ce sujet

Wang W et autres (2020) Detection of SARS-CoV-2 in different types of clinical specimens.

Wu J et autres (2020) Detection and analysis of nucleic acid in various biological samples of COVID-19 patients.

Sethuraman N et autres (2020) Interpreting diagnostic tests for SARS-CoV-2.

Lian Yong Li, Wei Wu, Sheng Chen, et autres, Digestive system involvement of novel coronavirus infection: prevention and control of infection from a gastroenterologic perspective

Que disent ces études? Pour résumer, elles disent que la prévention de la transmission féco-orale doit être prise en considération pour contrôler la propagation du  coronavirus et documentent des cas de contagion par transmission oro-fécale. Le test nasal, dans beaucoup de cas, ne suffirait pas. Et il vaudrait mieux recourir à un tampon anal.

 

Des articles en italien sur le tampon anal

https://www.scienzainrete.it/articolo/confronto-fra-diversi-test-sars-cov-2/rossella-petrantoni/2020-06-03

Coronavirus, un tampon anal pour plus de sécurité http://www.salutedomani.com/article/coronavirus_un_tampone_anale_per_sicurezza_guariti_da_covid_19_ma_ancora_positivi_al_test_28683

Ou encore : https://informa.airicerca.org/it/2020/05/16/coinvolgimento-del-tratto-gastroenterico-nellinfezione-da-nuovo-coronavirus-prevenzione-e-controllo-dellinfezione-dal-punto-di-vista-gastroenterologico/

De même : https://www.empillsblog.com/covid-19-e-tampone-naso-faringeo-rule-in-o-rule-out/?cli_action=1599576716.52

Et ici, une étude sur : « Enfants et tampon rectal » : https://www.vicenzapiu.com/leggi/coronavirus-studio-su-bambini-e-tampone-rettale-antonella-viola-citta-della-speranza-indispensabili-isolamento-e-igiene/

Ici, un PDF : https://portale.fnomceo.it/wp-content/uploads/2020/03/dossier_coronavirus_def_27-02-2020-compresso.pdf

Il en est aussi question ici : https://www.iss.it/documents/20126/0/COVID+Contents+n.+6+DEF.pdf/8a22c60d-5c06-0b5f-7184-791f7714a9ea?t=1589371588363

Divers tests permettant d’établir un diagnostic (et, parmi ces tests, le tampon anal) : https://www.open.online/2020/09/01/coronavirus-tutti-tipi-test-diagnostici/

Si! Quand il faut tamponner, il faut tamponner! Je le dirai haut et fort: je ne me tamponne en rien du tampon anal !

Le tampon anal a été (ou est toujours très employé) dans divers pays, notamment en Chine.

Il  a permis de soigner voire de sauver, par exemple, des enfants. Voyez à ce sujet, en italienhttps://simri.it/simri/idPage/102/idNews/1123/Infezione-neonatale-precoce-da-COVID-19-in-nati-da-madre-

Et en anglais, l’étude originale sur ce point: (file:///C:/Users/user/Downloads/Zeng_JAMA+PED+2020_Neonatal+Early-Onset+Infection+With+SARS-CoV-2.pdf    )

De la science, et seulement de la science.

Comment faire un tampon anal ?

C’est ici, en français:

http://www.chinacdc.cn/en/COVID19/202003/P020200308322472976159.pdf

Écouvillon anal: utilisez un coton-tige stérile pour insérer délicatement 3 à 5 cm dans l’anus, puis retirez-le délicatement, placez-le immédiatement dans un tube d’échantillonnage à bouchon à vis extérieur de 15 ml contenant 3 à 5 ml de solution de conservation du virus, jetez la queue et tournez. Serrez le capuchon du tube.

A lire :

https://www.santelog.com/actualites/covid-19-la-transmission-fecale-orale-est-elle-possible

https://www.santelog.com/actualites/covid-19-la-contamination-fecale-est-elle-possible

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-covid-19-contamination-serait-possible-voie-fecale-80597/

LE MONDE : https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/02/08/le-nouveau-coronavirus-pourrait-aussi-se-transmettre-par-voie-fecale_6028868_3244.html

DANS LES TOILETTES : https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-coronavirus-peut-il-aussi-se-transmettre-par-voie-fecale_fr_5e9ee463c5b63c5b58748191

VOIE FECALE : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/le-coronavirus-pourrait-se-transmettre-par-voie-fecale-7800062827

On m’a rapporté qu’existerait en France un comité scientifique d’experts. Dès lors, je me permets humblement d’attirer l’attention de tant d’éminences au sujet du tampon, qu’on veuille l’appeler anal, rectal ou fécal.

Est-il d’ailleurs possible que, de nos jours, nos éminences n’aient point approfondi, bien à fond, un tel sujet?

N’est-il point temps d’enfin imposer l’obligatoriété du tampon anal en France?

Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Se taire est souvent le moyen, pour beaucoup, d'avoir l'air intelligent.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s