Terreur chez les gobes-mouches: un variant capable de tuer dix millions de personnes par jour?

Le dénommé Sean Penn, selon Le Point, vient de déclarer que :

« Je fais partie des Américains qui croient en la science et font confiance dans les vaccins. Je comprends le processus psychologique des gens qui restent toujours sceptiques à l’idée qu’on injecte quelque chose dans leur corps : c’est leur droit. Mais en même temps, aux États-Unis, des digues ont cédé en partie à cause des croyants évangélistes, qui vivent déjà dans leur petit conte de fées et ne cessent d’encourager ce scepticisme. Leur attitude autosatisfaite va finir par rendre malade tout le monde. Tant que toutes ces personnes refusent de se faire vacciner, elles nous font courir le risque de voir arriver un variant encore plus dangereux que le Delta et qui pourrait tuer 10 millions de personnes par jour dans le monde, quel que soit le vaccin. En refusant de se faire vacciner, ces gens nous entraînent vraiment vers la fin du monde. On dirait que certains veulent vraiment rencontrer leur créateur ! » (Source Le Point: https://www.lepoint.fr/cinema/sean-penn-les-antivaccins-nous-entrainent-vers-la-fin-du-monde-11-07-2021-2435017_35.php)

Certes, à notre époque où les « experts sanitaires » abondent, et où plus on est ignorant et plus on peut visiblement dire n’importe quoi, Sean Penn aurait tort de se priver. Il ne se prive pas. Ce qui est le plus amusant est que cette société mondiale prétend faire la chasse aux « fake news », mais permet à un acteur américain de proférer des déclarations politiques, ou pseudo-politiques, sanitaires ou pseudo-sanitaires qui font davantage que friser le ridicule. On est dans le grotesque le plus absolu, la pédanterie la plus profonde, la bêtise la plus abyssalement consternante.

Dix millions de personnes par jour feraient trois cents millions de morts en un mois et un milliard de morts en un trimestre…

Que ne ferait-on pas pour insuffler la terreur chez les gobes-mouches du monde entier?

On « admire » le « discours » d’un monsieur qui, profitant de son aura d’acteur et de sa présence à Cannes, réussit à « croire en la science » avant d’évoquer la « fin du monde », qui joue au fin psychologue en déclarant « comprendre » le « processus psychologique » de qui refuse le vaccin, qui ajoute avec une profonde bonté que « c’est leur droit » (merci, l’ami!) puis qui annonce que l’attitude « autosatisfaite » des non vaccinés « nous » font courir le risque de voir arriver un variant encore plus dangereux que le Delta et qui « pourrait » (p’tèt ben qu’oui, p’tèt ben qu’non, mon gars!) « tuer 10 millions de personnes par jour », avec la précision « dans le monde » (ah bon, pas dans les galaxies?)…

Je vais prier afin que n’arrive pas le variant omega, 666.666.666.666.666.666 millions de fois plus contagieux, et capable de tuer onze milliards d’êtres humains en un quart d’heure!

Un véritable délire… Il est vrai que quand on met sur des piédestals des nullités, on ne peut s’en étonner.

On regrette encore une fois les temps où David Hamilton présentait ses films à Cannes (https://www.festival-cannes.com/fr/artiste/david-hamilton ), sans prétendre philosopher sur la « fin du monde ».

David Hamilton préférait les « Jeunes filles en fleurs » ( voir: https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Cannes_1972#Courts_m%C3%A9trages ).

A relire aussi, sur Louis Chauvet: https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2016/12/25/louis-chauvet-un-membre-eminent-du-jury-du-festival-de-cannes-1951-1952-1953-1960-qui-appreciait-les-films-de-david-hamilton/

Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s