Roland Jaccard et « Ma petite bande de jeunes filles en fleurs », et autres livres disponibles

« Ma petite bande de jeunes filles en fleurs », 2020: la couverture

Il est amusant (à moins qu’il ne soit infiniment triste) de constater que, par exemple sur Twitter, des gens qui n’ont jamais lu « Ma petite bande de jeunes filles en fleurs » (livre que j’ai cosigné avec Roland Jaccard en 2020) délirent littéralement au sujet de cet ouvrage…

On retrouve ici la propension qu’ont beaucoup de gens, dans la société moderne, et notamment sur Twitter, à se livrer à des amalgames d’une stupidité confondante…

Du genre: Roland Jaccard avait été lié d’amitié à Matzneff, ce dernier a été pour sa part la cible d’accusations médiatiques (mais les procès que des ligues de vertu voulaient lui intenter n’ont pas eu lieu, et il n’a été condamné à rien), donc si Roland Jaccard a collaboré à un livre intitulé « Ma petite bande de jeunes filles en fleurs » (claire allusion, pourtant, au grand Marcel Proust), alors ce livre doit forcément être scandaleux…

Et là-dessus de courageux internautes, opérant sous pseudonyme, se livrent sur Twitter à des insultes contre Roland Jaccard (qui, étant parti, ne peut plus se défendre), en d’autres termes outragent la mémoire d’un mort, et multiplient ensuite des élucubrations absolument grotesques mais, il faut le dire, fort cocasses.

« Ma petite bande de jeunes filles en fleurs » (livre publié par Jean-Pierre Fleury, docteur en sociologie) est un livre d’une grande poésie, je crois; et il a en outre l’intérêt manifeste de présenter un texte de Roland Jaccard, où il annonçait son suicide, qu’il a ensuite mis en oeuvre en septembre 2021.

Mais voilà, sur Twitter, des gens s’en prennent à un livre qu’ils n’ont pas lu et bâtissent, à son sujet, de vraies… théories du complot.

Ne serait-il pas plus simple, plus honnête, plus intelligent que tout un chacun lise « Ma petite bande de jeunes filles en fleurs« , et donc le très beau texte de Roland Jaccard qu’il contient?

LE TEXTE DE ROLAND JACCARD EST ICI : https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2020/11/02/le-suicide-apres-lete-un-inedit-de-roland-jaccard-dans-ma-petite-bande-de-jeunes-filles-en-fleurs/

Et voici mon propre texte intégral: https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/a-lire-ma-petite-bande-de-jeunes-filles-en-fleurs/

Il est véritablement conseillé à tout un chacun de lire ces textes littéraires charmants et poétiques, avant d’aller voir ce que des gens (qui ne les ont pas lus), parfois des intellectuels présumés (ou intellectuelles présumées), obsédés par la recherche de « sorcières » à chasser, trouvent à en dire sur Twitter…

Roland Jaccard, 2020

Sur Roland Jaccard, lectures complémentaires.

On pourra lire : Roland Jaccard et les nymphettes : https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2020/06/07/roland-jaccard-et-les-nymphettes-dans-mon-coeur-sur-lechiquier/

Dans la presse suisse, signalons: https://www.rts.ch/info/culture/livres/12507173-lecrivain-journaliste-et-editeur-roland-jaccard-est-decede.html

Ou encore: https://www.tdg.ch/roland-jaccard-est-decede-459395562434

Ainsi que : https://lecourrier.ch/2021/09/21/lecrivain-et-editeur-roland-jaccard-est-decede/

Pour qui comprend l’anglais : https://news.in-24.com/lifestyle/books/122711.html

Pour qui comprend l’italien, cet article (qui cite surtout ses livres traduits en italien): https://www.repubblica.it/cultura/2021/09/21/news/si_e_tolto_la_vita_lo_scrittore_roland_jaccard_nelle_sue_opere_l_ossessione_della_morte-318769869/

Et (toujours en italien) ce fort bel article de Cesare Martinetti : https://www.lastampa.it/cronaca/2021/09/21/news/cultura-suicida-lo-scrittore-roland-jaccard-nelle-sue-opere-l-ossessione-della-morte-1.40726443

Photographie David Hamilton. C’est une photographie datant des années 1960, probablement de l’été 1971, et certainement pas postérieure à juin 1972. Chose intéressante, elle a été publiée dans le fameux « Magazin », publication paraissant en DDR (Allemagne de l’Est).

LIVRES ENCORE DISPONIBLES

Que dire encore, sinon que les personnes éventuellement intéressées par la lecture de « Ma petite bande de jeunes filles en fleurs » (un livre co-signé en 2020 par Roland Jaccard et moi, avec un texte de lui où il évoquait son projet de suicide) peuvent se le procurer auprès de nous.

Tout pareillement, mon roman « Mon coeur sur l’échiquier » (2020), dont Roland Jaccard est l’un des personnages principaux.

Outre « Mon coeur sur l’échiquier » (2020) et le récit « Ma petite bande de jeunes filles en fleurs » (2020), d’autres livres sont encore disponibles, entre autres mon roman « Dans le ciel » (2019), mes livres « Encore une gorgée de soleil » (2021) et « Les enfants des aprems » (2021). Et mes romans « Jouissive à Venise » (2013), « Châteaux de sable » (2014), ou encore mon livre sur David Hamilton « David Hamilton suicidé, mais par qui? »

Tous ces romans et textes littéraires, récents, sont disponibles dans la seule mesure des stocks disponibles. Les personnes éventuellement intéressées par ces lectures sont priées de m’écrire au plus vite, en laissant un commentaire (qui ne sera pas publié) et en indiquant par quels ouvrages elles sont intéressées ainsi que leurs nom, prénom, adresse courriel, et adresse postale. Les demandes incomplètes ne seront pas prises en considération.

Phptographie, prise le 25 novembre 2020, de l’un des appareils photographiques « historiques » de David Hamilton. L’appareil a été photographié devant « Ma petite bande de jeunes filles en fleurs ». Le livre est paru à l’automne 2020.

Cet article a été publié dans David Hamilton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s